Les codes GTIN deviennent obligatoires dans Google Shopping


En juin dernier, nous vous annoncions la mise à jour de Google Shopping qui rendait obligatoire les codes GTIN (Global Trade Item Number) pour une cinquantaine de marques dans le flux de produits. Google généralise maintenant cette obligation pour l’ensemble des produits éligibles.

A partir du 16 mai 2016, il sera donc obligatoire de renseigner, pour tous les nouveaux produits, l’attribut GTIN des articles ou code article international, ainsi que leur marque. L’intérêt pour Google est d’identifier clairement et de manière sure le produit proposé grâce à ce code. En effet, les autres attributs sont entièrement personnalisables (notamment le titre), et Google peut avoir plus de difficulté à identifier le produit proposé. Le but de cette mise à jour est d’améliorer la pertinence des résultats de recherche Shopping pour les consommateurs. Il sera aussi plus facile pour Google de comparer les prix de tous les annonceurs pour le même produit (qui seront tous référencés sous le même code produit).

D’après Google, et grâce aux tests effectués sur les 50 marques l’année dernière, renseigner les attributs GTIN permettrait d’augmenter significativement le taux de transformations de vos annonces Shopping, (jusqu’à 20% d’augmentation du taux de conversion). De plus, les code GTIN permettront aussi de mettre des annonces Shopping dans les vidéos Youtube (Annonces TrueView for Shopping).

Comment savoir si votre flux est à jour ?

A partir du 8 Février 2016, vous commencerez à recevoir des avertissements dans l’onglet « Diagnostic » de votre Google Merchant Center, si vous ne respectez pas les exigences. Vous pourrez ainsi identifier les articles à mettre à jour. Si vous ne recevez aucune alerte, c’est que votre flux correspond aux exigences, ou que vous n’êtes pas concernés par cette mise à jour.

Cette mise à jour est obligatoire pour tous les comptes ciblant la France, les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Australie, le Brésil, l’Espagne, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas, la République tchèque, le Royaume-Uni ou la Suisse ; et pour tous les produits éligibles.

Pour optimiser au mieux les performances, Google recommande d’ajouter en plus des codes GTIN la marque ‘[brand]’ et  la référence fabricant ‘[mpn]’ pour tous les produits. Vous ne pouvez pas indiquer le nom de votre boutique en tant que marque, sauf si vous êtes le fabricant du produit.

 Le code GTIN est normalement fourni par le fabricant, présent sur l’emballage du produit. Il peut prendre plusieurs formes :

  • Code UPC (Universal Product Code), code à 12 chiffres généralement associé à un code barre
  • Code EAN (European Article Number) ou GTIN-13 et code JAN (Japanese Article Number) : code numérique de 8 à 14 chiffres, généralement associé à un code barre, il est présent principalement en dehors de l’Amérique du Nord.
  • Code ISBN (International Standard Book Number) : pour les livres, code de 10 ou 13 chiffres

diagram_gtin_fam

Si vous ne trouvez pas le code, vous pouvez aussi consulter les listes des codes UPC ou EAN sur le site de la base de données Internet UPC, qui référence un grand nombre de codes produit.

Quelles sont les produits non concernés par cette mise à jour ?

Tous les produits ne sont pas concernés par cette mise à jour. En effet, certains produits ne disposent pas de code GTIN. Pour ces produits, il suffit d’indiquer dans votre flux Shopping pour l’attribut ‘identifier_exists’ la valeur ‘false’, qui indique qu’aucun code n’est disponible pour ce produit. L’attribut ‘identifier_exists’ est obligatoire pour tous les produits qui n’ont pas de code GTIN.

Cette exception concerne par exemple les produits sur mesure, les produits fait main, les produits ou pièces uniques (comme les œuvres d’art ou les t-shirts personnalisés par exemple), les produits périssables.

Pour plus d’informations sur cette mise à jour, n’hésitez pas à contacter un membre de l’équipe Ad’s up.