Marketeurs, Facebook durcit ses règles pour les contenus sponsorisés !

Marketeurs, Facebook durcit ses règles pour les contenus sponsorisés !


Il y a 2 ans, Facebook mettait en place son outil de monétisation. Cette nouvelle option permet aux marques de réaliser des publications sponsorisées via l’intermédiaire d’influenceurs. Une seule règle à respecter cependant, ces derniers doivent impérativement faire apparaître dans leurs posts la mention #payé (#sponsored, #ad) sur Instagram et Facebook. Pourtant, devant la recrudescence d’abus de la part des marques, Facebook est revenu en mars dernier, avec de nouveaux critères à respecter pour ces publications de contenus sponsorisés.

Un contenu de marque c’est quoi ?

Voici la définition donnée par Facebook  « le contenu d’un créateur ou d’un éditeur qui a été influencé par un partenaire professionnel ou qui y fait référence, contre rémunération ».

Plus simplement, ce sont des publications faisant la promotion d’une marque, d’un produit par les influenceurs sur leurs comptes personnels Facebook ou Instagram, en échange d’une contre-partie financière.

facebook ads / instagram ads

Facebook imposait déjà de nombreuses règles à respecter !

Jusqu’à présent, Facebook régissait les publications sponsorisées de marques par les règles suivantes :

  • Les marques n’ont pas le droit de proposer des contenus aux influenceurs incluant des publicités vidéos ou audios, en pré-roll, mid-roll ou post-roll.
  • Ces publications organiques ne doivent pas contenir de bannières publicitaires dans les vidéos ou les images.
  • Impossibilité d’inclure un carton de titres pendant les 3 premières secondes pour les vidéos.
  • Les publications ne doivent pas comporter d’identification comme le nom de la page, ou celle de la marque sans l’accord préalable de l’annonceur.

Facebook est donc revenu en mars avec une nouvelle mise à jour de sa politique de contenu de marqueLes influenceurs devront désormais également respecter de : « ne pas accepter de rémunération pour publier du contenu qu’ils n’ont pas créé, ni contribué à créer ou qui véhicule des valeurs qui ne les représentent pas ».

Concrètement, cela signifie que toute publication ayant le label « payé », devra avoir été imaginé par l’influenceur seul, tout en étant en accord avec ses moeurs et son image. Facebook accepte la collaboration sur les publications à condition qu’elles soient issues d’un travail conjoint entre la marque et l’influenceur pour la création du visuel, ainsi que pour celui de la légende (caption).

facebook ads / instagram ads

Les avis des influenceurs ayant de plus en plus de portée auprès des utilisateurs, Facebook cherche à préserver l’authenticité de leurs publications afin de ne pas tromper le public par des contenus sans légitimité.

Si des fraudes sont avérées, Facebook ne sera pas en reste quant aux sanctions auxquelles ils s’exposent. Côté marques, ces dernières verront la portée organique de la publication concernée réduire drastiquement. De quoi faire réfléchir les annonceurs au vu des budgets investis. Côté influenceurs, Facebook ira jusqu’à révoquer l’accès à l’outil de monétisation. Un argument de poids pour les obliger à respecter ces nouvelles règles lors de partenariats avec les marques, sous peine de perdre en visibilité, et par ricochet, en communauté.

N’hésitez pas à contacter votre consultant Ad’s up pour vous accompagner dans votre stratégie de social media advertising !