Facebook : Les nouvelles règles sur les types de contenus monétisables


Facebook annonce la mise en place de nouvelles limitations concernant les types de contenus susceptibles d’être monétisés sur son réseau social. En effet la plateforme souhaite pérenniser l’image d’un réseau social à visée familiale, qui réponde toutefois aux préoccupations des annonceurs.

facebook- 1

 

DE NOUVEAUX RAPPORTS À DISPOSITION DES ANNONCEURS

Tout d’abord, Facebook va lancer des « rapports de pré-campagne » afin de rassurer les annonceurs. Ainsi ces derniers auront un aperçu plus précis des partenaires utilisant des articles instantanés et des vidéos in-Stream sur Facebook, mais aussi des éditeurs monétisant leurs sites et applications via Facebook Audience Network (la liste complète des éditeurs pour tous les formats sera disponible en octobre prochain). Par la suite, un deuxième rapport sera mis à disposition des annonceurs : le « rapport post-campagne » (ou après-campagne).

RÉCUSER UN EMPLACEMENT OU UNE CATÉGORIE

L’objectif principal étant de maintenir la confiance des partenaires publicitaires de Facebook. Par conséquent, l’introduction de nouvelles règles d’admissibilité à la monétisation va dans ce sens et devrait favoriser la transparence des types d’éditeurs et des créateurs éligibles au gain sur Facebook.
Dans le cas où le contexte serait important, les nouvelles règles pourront être appliquées aux emplacements publicitaires (y compris les annonces In-Stream et les Instant Articles). Ainsi Facebook répondra alors également à une demande croissante des marques (qui souhaitent connaître l’emplacement de leurs annonces) en fournissant des rapports après la campagne. Ces derniers permettront d’identifier les éditeurs ayant affiché leurs annonces sur Facebook Instant Articles, à travers les annonces vidéos in-stream et Facebook Audience Network.

TYPES DE CONTENUS ET LIMITES À LA MONÉTISATION

En vertu des limitations déjà appliquées aux vidéos et amenées à s’étendre aux articles instantanés, les types de contenus ci-dessous sont susceptibles de ne pas être monétisés sur Facebook :
– Personnages d’enfants (appropriation illicite)
– Conflits ou tragédies
– Débats à caractère social
– Contenus à caractère violent
– Contenus réservés aux adultes
– Activités répréhensibles
– Contenus destinés à choquer ou effrayer
– Contenus présentant alcool ou substances illicites
– Langage inapproprié

Et pour plus de précisions sur les types de contenus sensibles : https://www.facebook.com/facebookmedia/get-started/monetization_contentguidelines

CONCLUSION

Clairement, Facebook veut offrir une meilleure visibilité. Par ailleurs, si le contenu n’est pas conforme aux règles, Facebook supprimera la publication et enverra une notification.

N’hésitez pas à contacter l’un de nos consultants Ad’s up pour vous accompagner dans vos lancements de campagne sur Facebook.