Google Shopping Actions : un nouvel outil de paiement à la vente !

Google Shopping Actions : un nouvel outil de paiement à la vente !


Google lance Shopping Actions annonçant la possibilité pour les e-commerçants de payer uniquement quand une vente est réalisée. Depuis que Google Shopping est devenu payant, les annonceurs achètent pour un clic sur une annonce ; c’est le modèle du coût par clic ou CPC. Le nouveau concept proposé par Google se rapprocherait de celui d’Amazon avec un coût pour chaque vente effective.

Qu’est-ce que Shopping Actions ?

Ce nouveau programme proposé par Google permet aux e-commerçants d’afficher leurs produits sur trois plateformes ; Google Express, le réseau de recherche et l’assistant vocal de Google.

shopping actions

Les résultats Google Shopping, sur le moteur de recherche participeront à Shopping Actions comme l’assistant vocal de Google disponible sur ordinateur, tablette, smartphone et Google Home.

Google Express est un service de livraison rapide de produits de grande consommation. Cette plate-forme n’est encore disponible qu’aux États-Unis.
Shopping Actions a pour objectif de faciliter l’achat depuis la recherche initiale. Utilisez des listes partagées, un panier d’achat universel et un moyen de paiement instantané. L’achat impulsif pourrait être favorisé grâce à la fluidité de la navigation à l’achat.

Google express

L’objectif est de proposer une expérience d’achat « sans effort » sur l’ensemble des plateformes Google.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Pour le moment la solution est encore en Bêta, Google ne travaille qu’avec des e-commerçants sélectionnés.  Ces testeurs doivent avoir des boutiques physiques et des entrepôts aux États-Unis.  Il est également indispensable de respecter les règles relatives à Google Shopping. Par exemple, les produits de contrefaçon et les produits pouvant mettre en danger les internautes, ne pourront être vendus via Shopping Actions.

Si ces conditions sont respectées, il vous suffit de remplir le formulaire d’inscription afin d’être sélectionné pour devenir Bêta testeur.

Pour l’automatisation des enchères comme pour le CPA cible et le ROAS cible, Google demande un certain volume de clic et de conversion. Il est d’ailleurs probable qu’un volume plus important soit demandé pour cette solution. Avec les stratégies d’enchères automatisées, les objectifs de CPA et de ROAS ne sont pas garantis. Pour Shopping Actions, un prix ou un pourcentage fixe pourrait être garanti. Le coût par achat n’a pas encore été communiqué mais nous pouvons imaginer une grille tarifaire comme pour Amazon en fonction des catégories de produits. Ce modèle simplifie la tâche des annonceurs pour la gestion de leurs campagnes. Doit-on s’attendre à une évolution complexifiée du flux de produit et de la gestion logistique ?

N’hésitez pas à contacter l’un(e) de nos consultant(e)s Ad’s up pour vous accompagner dans votre stratégie AdWords.