Nouveauté Shopping : Mise à jour automatique des articles


Afin de réduire les refus de produits liés aux différences de données entre les pages produits et les flux Shopping, Google vient de mettre en place une fonctionnalité de mise à jour automatique des articles sur Merchant Center. L’objectif est de procéder de manière autonome à certains ajustements en fonction d’anomalies sur quelques attributs.

Principe des mises à jour automatiques

A compter du 31 octobre 2017, le gestionnaire de flux de Google proposera à l’ensemble des annonceurs une mise à jour automatique de leurs articles en fonction des balisages de données structurées présents sur leurs sites. De cette manière, Merchant Center va pouvoir rectifier en toute autonomie certains attributs selon les disparités en matière de prix ou de disponibilités.

Cette option a pour objectif de répondre à un problème souvent rencontré par les annonceurs qui apportent fréquemment des modifications à leurs fiches produits. En effet, il y a généralement une période de latence entre les changements apportés sur le site et les ajustements du flux shopping, provoquant ainsi des données inexactes ou obsolètes.

De cette manière vous éviterez aux internautes d’être redirigés vers des articles non disponibles ou dont le prix est différent de celui affiché dans l’annonce.

Par conséquent, en plus d’améliorer l’expérience client, vous maximiser les taux de conversion sur les produits concernés. D’autre part, les mises à jour automatiques vont vous permettre de minimiser les risques de suspension de votre compte pour maximiser votre présence dans les pages de résultats.

A noter que pour les moment les prix et disponibilités sont les seuls attributs concernés par cette fonctionnalité. De plus, il est important de savoir sur si la fonctionnalité rencontre trop d’anomalies, cette dernière ne pourra opérer et vous risquez une suspension du compte.

Si vous décidez de ne pas utiliser cette fonction, tous les produits dont les informations ne seront pas à jour seront tout simplement refusés.

 

Comment ça marche ?

Afin de bénéficier de cette nouveauté, il est nécessaire dans un premier temps de vous assurer que vos pages de destination disposent bien de données structurées.

En effet, c’est grâce à ce balisage que Google pourra faire le lien entre vos articles en ligne et les références présentes sur vos flux produits pour procéder aux ajustements qui s’imposent. A titre indicatif, Schema.org peut vous fournir un vaste choix de balisages de données structurées à mettre en place sur vos pages html et qui sont exploitables par les principaux moteurs de recherche.

Si vous ne disposez pas de ce balisage, les mises à jour automatiques ne pourront avoir lieux ce qui entrainera un refus de vos produits et ces derniers ne seront pas diffusés.

Par la suite, vous devrez également activer manuellement cette fonctionnalité directement sur votre compte Merchant Center via le menu déroulant situé en haut à droit de votre écran :

Enfin, vous avez la possibilité de choisir les éléments à rectifier :

  • Prix uniquement
  • Disponibilité uniquement
  • Prix et disponibilité

Mise à jour automatique des articles Google Shopping

Si vous bénéficiez d’un multicompte Merchant Center, l’application de cette fonctionnalité se fera pour l’ensemble des sous-comptes mais vous aurez la possibilité de personnaliser les paramètres de ces derniers par la suite.

Enfin, sachez que vous pourrez accéder à un rapport sur ces ajustements de manière à suivre les modifications effectuées par Google. Cependant il est important de continuer à intégrer fréquemment vos données les plus précises au sujet de vos articles car Google ne sera pas toujours en mesure d’appliquer des mises à jour pour l’intégralité de vos références.

En effet, les mises à jour automatiques restent un outil d’ajustement et non pas de remplacement du travail humain.

N’hésitez pas à contacter l’un(e) de nos consultant(e)s Ad’s up pour vous accompagner dans votre stratégie AdWords