Mises à jour du flux Google Shopping : ce qui change en septembre 2016 - Ad's up

Mises à jour du flux Google Shopping : ce qui change en septembre 2016


Pour améliorer la qualité des annonces et l’expérience utilisateur, le flux Shopping est régulièrement soumis à des modifications de la part de Google.

Ainsi, à partir du 1er septembre 2016, certaines règles vont être modifiées. Si vous êtes concerné, vous allez devoir mettre à jour vos données produits pour éviter tout refus d’articles. Nous allons donc dès maintenant passer en revue tous les changements qui vont être opérés.

Augmentation de la taille du fichier de flux

A partir de septembre, la taille maximale du fichier va passer à 4 Go. Il est actuellement d’uniquement 1 Go.

Augmentation de la taille minimum des images

Pour tous les produits non-vestimentaires, la taille minimum de l’image passe de 32 x 32 pixels à 100 x 100 pixels. Il a été prouvé que de grandes images de qualité sont plus efficaces et obtiennent de meilleures performances.

Pour les produits vestimentaires, la taille reste inchangée : 250 x 250 pixels. (Néanmoins, Google recommande quand même des images de 800 x 800 pixels).

Attributs obligatoires pour les produits vestimentaires

Comme indiqué l’an passé, deux attributs deviennent obligatoires pour tous les produits vestimentaires : les attributs ‘couleur’ [color] et ‘taille’ [size]. A partir du 1er septembre, si les produits n’incluent pas ces attributs, ils seront refusés.

Exigences sur les Google product category étendues

Dès septembre, pour les produits des catégories « Vêtements et accessoires », « Media » et « Logiciel », il sera obligatoire de soumettre une catégorie de produits Google, sous peine de voir ses produits refusés. La catégorie de produits Google permet de mieux comprendre le produit qui est vendu et améliore la qualité des résultats proposés.

Codes GTIN

Enfin, la dernière modification se situe au niveau du code GTIN. Ce changement interviendra un peu plus tard, en début d’année 2017. Il sera désormais obligatoire de renseigner le code GTIN pour tous les produits qui en possèdent un. Les marchands ayant ajouté un code GTIN correct à leurs données produits ont vu leurs taux de conversion grimper jusqu’à 20 %.

 

A compter du 1er septembre 2016, si toutes ces règles ne sont pas respectées, des avertissements apparaîtront dans l’onglet « Diagnostic » afin de vous indiquer les mises à jour nécessaires.

L’équipe reste bien sûr à votre écoute pour toute question ou aide sur le sujet !