Tracking de vos campagnes publicitaires : Automatique vs Manuel (Tag UTM) ?

Tracking de vos campagnes publicitaires : Automatique vs Manuel (Tag UTM) ?


Suivre et analyser les retombées d’un article sur les réseaux sociaux, d’un mailing ou d’une campagne Adwords se révèle essentiel dans une stratégie marketing. A ce titre, rien ne vaut Google Analytics pour suivre et comprendre les conversions sur votre site, tout au long du chemin qu’a pris l’internaute avant la conversion. Encore faut-il pouvoir les suivre, c’est en cela qu’interviennent le tracking automatique et manuel de vos campagnes.

 

Qu’est-ce que le tracking des campagnes?

Définition : Le tracking (ou marquage en français) correspond à l’ensemble des outils permettant de collecter, suivre et analyser des données comportementales sur votre site.

Afin de réaliser cela, il faut donc tagger les liens en fonction des données que l’on souhaite récolter : Que font les destinataires de vos mailing après avoir cliqué sur les liens? Combien parmi eux achètent vos produits ? Combien de temps restent-ils sur votre site ? En effet, plus vous en saurez sur les besoins de vos internautes, plus vous pourrez optimiser vos campagnes marketing.

A ce titre, il existe deux types de tracking : le tracking automatique et le tracking manuel. Au fil de cet article, vous pourrez découvrir le fonctionnement et l’utilité de ces deux méthodes. Ceci sur Google Adwords, les autres régies publicitaires, les réseaux sociaux ainsi que les autres leviers marketing.

Google Analytics

 

Tracking automatique des campagnes (Google Adwords)

Vous ne vous en étiez peut-être jamais aperçu, mais Google Adwords incorpore nativement un marquage automatique de vos URL. C’est à dire l’adresse de votre site sur laquelle l’internaute arrivera lorsqu’il clique sur votre publicité ou lien.

Fonctionnement

Comme vous pouvez le voir sur l’image suivante, Adwords marque automatiquement vos URL de destination. En effet, lors de la création de vos annonces, il vous suffit d’insérer l’URL de destination et Adwords s’occupe du reste. Deux avantages majeurs résultent de ce processus : économie de temps, et simplicité qui permet de se prémunir d’éventuelles erreurs.

Mais le marquage automatique, c’est surtout la possibilité d’accéder à des données analytiques complètes que vous n’auriez jamais la possibilité d’obtenir avec les UTM : Heures de la journée, Emplacement, Position des mots-clés …. Une solution parfaite n’est-ce pas? Cependant, qu’en est-il sur les autres leviers marketing à votre disposition?

Exemple de tracking automatique Adwords

Configuration

La procédure pour configurer le tracking automatique sur Google Adwords est relativement simple. Généralement, celui-ci est activé automatiquement sur Adwords. Pour le vérifier, suivez la procédure suivante :

Rendez-vous sur le compte concerné > Cliquez sur la roue denté (en haut à droite) > 
Paramètres du compte > Onglet "Préférences" > Chapitre "Suivi"

 

Tracking manuel via UTM sur les autres leviers marketing

Bien que les autres régies publicitaires (Facebook Ads, Twitter Ads, …) disposent d’une bonne qualité d’informations sur vos campagnes publicitaires, difficile de concurrencer la vision globale de vos campagnes marketing et les statistiques plus poussées qu’offre Google Analytics. C’est également le cas pour vos autres leviers marketing (Newsletter, Partenariats, …). Ceux-ci n’offrent quant à eux de très faibles, voire aucune, possibilité de suivi.

Fonctionnement

C’est la qu’intervient le Tracking via UTM (Urchin Tracking Module) qui tire son nom de la société Urchin rachetée en 2005 par Google. Vous ne la connaissez probablement pas mais son produit phare à donné naissance à Google Analytics. Ce tracking, utilisé efficacement, vous permet d’optimiser la connectivité de vos différents contenus afin d’améliorer efficacement l’efficacité de vos campagnes. Il s’agit de tags à rajouter à votre URL de destination. Lorsqu’un internaute clique sur cette URL contenant les paramètres UTM, les tags sont renvoyés vers Google Analytics afin d’être traqués.

https://ads-up.fr/expertises/search/?utm_source=newsletter-externe-avril-2017-SEA
&utm_medium=email&utm_campaign=ASUC-Campagne-search&utm_content=lien-footer

Prenons un exemple avec l’URL de destination ci-dessus. Comme vous pouvez le voir, l’URL de destination est séparée des paramètres UTM par un point d’interrogation. La partie gauche correspond ainsi à votre URL de destination classique qui va rediriger l’internaute sur la page de votre choix. La partie droite quant à elle présente, par paires, des paramètres et des valeurs séparées par le signe « = » que vous pouvez configurer. Ainsi toutes ces données vont être transmises à Google Analytics sans interférer avec la page de destination.

Utilisation

Comme expliqué précédemment, le tracking permet de suivre vos campagnes sur les autres régies publicitaires, les réseaux sociaux et tout autre levier marketing. Au-delà de ces plateformes, d’autres situations requièrent le marquage manuel.

C’est d’une part le cas lorsque votre site n’accepte pas les paramètres d’URL arbitraires. C’est assez rare mais certains CMS n’acceptent pas les URL arbitraires et redirigent vers une page d’erreur. Dans ce cas la il est essentiel de passer par le marquage manuel de vos liens. D’autres part si vous utilisez un outil tiers de statistiques. C’est par exemple le cas lorsque vous avez des outils de statistiques internes propres à votre société.  Dans ce cas la vous pouvez soit passer en tracking manuel, soit utiliser une solution hybride combinant ces deux solutions.

Configuration

C’est dans ces moments la que l’on peut dire « Merci Google ». En effet, Google a mis à disposition une page permettant de créer pas à pas son lien UTM. Pour cela, rendez-vous sur : https://ga-dev-tools.appspot.com/campaign-url-builder/

Complétez vos paramètres d’après les informations fournies ci-dessous et Google vous mettra à disposition l’URL finale avec UTM. La limite est fixée à 2048 caractères vous permettra d’identifier de nombreux indicateurs. Cependant, prenez garde que l’URL peut-être visible par les internautes. Veillez ainsi à ne pas créer des paramètres pouvant heurter vos visiteurs tels que « Vieux » pour une campagne ciblant les personnes âgées.

Campaign Source : Identifier l’annonceur, le site et la publication générant le trafic. Cette donnée vous permettra de découvrir d’où provient votre trafic d’une façon précise. Vous pourrez ainsi procéder aux ajustements nécessaires en fonction des statistiques sur les différentes sites : Facebook, Twitter, Pinterest, …

Campaign Medium : D’une façon plus pointue, vous pouvez également identifier le support publicitaire ou marketing. Cela vous permettra notamment de savoir si l’internaute est arrivé après avoir cliqué sur un lien dans la newsletter ou le mailing. Cette donnée précise peut ainsi permettre d’analyser séparément dans la newsletter ou sur un e-mail. Mais également sur d’autres espaces tels que les signatures mails ou les documents PDF.

Campaign Content : D’une manière encore plus précise, vous pouvez différencier plusieurs liens dans une même annonce. C’est très utile lorsque vous avez une bannière, un lien pur et un bouton CTA dans un sur une même page. Mais également d’un même élément placé à deux endroits de la page ou du mail.us pourrez ainsi connaitre les performances de chacun.

Campaign Name : Vous pouvez également identifier le nom de la campagne associée à cette publicité. Ceci afin de coller à la structure de vos campagnes Adwords ou de segmenter vos publicités par campagnes (Exemple : Campagne-Produits, Campagne-Notoriété).

Campaign Term : Cette segmentation peut également s’effectuer au niveau des mots-clés achetés. En effet, il est possible d’identifier les mots-clés achetés (Exemple: Agence SEA paris, Partenaire campagnes sponsorisées). Ceci dans l’optique de connaitre ceux ayant les meilleures performances.

Campaign URL Builder Google

Implémentation

Après la création de votre lien par l’outil Google, il ne vous reste qu’à le copier. Insérez-le ensuite en tant qu’URL de destination (Landing Page) lors de la création de votre campagne. Une exception demeure cependant sur le réseau social le le plus utilisé en France.

Sur Facebook : Lors de la création de votre annonce, Facebook met directement à votre disposition une partie « Suivi ». Ne collez alors que la partie après le point d’interrogation sans le début de l’URL
tracking utm facebook social

Pour vous assurer un suivi optimal de vos campagnes, n’hésitez pas à faire appel à l’expertise des équipes Ad’s Up