8 erreurs lors de la création d'audiences

8 ERREURS COURANTES LORS DE LA CREATION D’AUDIENCES


La création des listes d’audience des campagnes de remarketing reste une des stratégies importantes pour les performances de Google AdWords. Le remarketing vous aide à cibler les personnes qui ont déjà visité votre site. Ces derniers peuvent voir vos annonces lorsqu’ils naviguent sur d’autres sites Web faisant partie du Réseau Display de Google ou lorsqu’ils utilisent des termes de recherche en rapport avec vos produits ou services sur Google.

Deux types de listes de remarketing sur Google AdWords

  1. Les listes de remarketing pour le réseau display

Cela reste la forme traditionnelle de remarketing qui permet de diffuser vos annonces auprès des internautes sur le Réseau Display de Google, que soit avec des bannières statiques ou des bannières dynamiques qui reprennent des produits qui ont été consultés sur votre site.

Quels sont les critères pour l’utilisation de ces listes ? Vous pouvez commencer à utiliser une de vos listes d’audience une fois que cette dernière aura un minimum de 100 utilisateurs et vous pouvez créer des listes sur la base des 540 derniers jours.

  1. Les listes de remarketing pour le réseau de recherche (annonces RLSA)

La campagne RLSA permet de diffuser vos annonces auprès des internautes sur le réseau de recherche Google. Cette stratégie permet un ajustement d’enchères pour les internautes les plus susceptibles d’effectuer une conversion.

Quels sont les critères pour l’utilisation de ces listes ? Vous pouvez commencer à utiliser vos listes d’audience une fois que cette dernière aura un minimum de 1000 utilisateurs et vous pouvez créer  des listes sur la base des 180 derniers jours.

Les erreurs les plus fréquentes lors de la création des listes d’audience

Afin de vous aider lors de la création de vos campagnes de remarketing, voici quelques erreurs à ne pas commettre lors de la mise en place de vos listes:

  • Création de listes de faible volume

Afin de ne pas créer de listes de faible volume, vous pouvez analyser les données de votre compte Google Analytics. En effet, vous avez la possibilité d’obtenir de nombreuses informations, comme par exemple, le nombre de visiteurs uniques sur certaines pages de votre site et dans un certain intervalle de temps ce qui pourra vous être utile lors de la création de vos listes.

Si vos listes sont plus petites que les critères indiqués ci-dessus, dans ce cas il faut envisager un ciblage plus large. Il est inutile de passer votre temps à créer une multitude de listes que vous ne serez pas en mesure d’utiliser.

  • Paramétrage incorrect

Vous aurez le choix entre deux paramètres de diffusion lors de la création de votre campagne et du choix de vos listes d’audience. Choisir la mauvaise option peut engendrer des dépenses élevées.

L’option « ciblage et enchères » diffusera vos annonces qu’auprès des utilisateurs de votre liste d’audience avec des enchères spécifiques pour ces personnes. L’option « enchères uniquement » diffusera vos annonces auprès de votre liste d’audience mais aussi auprès des internautes qui n’en font pas partie.

Si vous souhaitez mettre en place une campagne « ciblage et enchères » et que vous avez accidentellement choisi « enchères uniquement », cela engendrera un trafic plus élevé ainsi que des coûts plus élevés. Cela vient du fait que la publicité est basée sur une liste beaucoup plus large de mots-clés que vous en aviez l’intention, et les annonces ne seront pas diffusées qu’auprès de vos listes d’audience.

Si vous vouliez mettre en place une campagne « enchères uniquement » et que vous avez accidentellement choisi l’option « ciblage et enchères », vous verrez votre trafic considérablement réduit vu que vous réduirez votre liste aux seuls visiteurs qui reviennent sur votre site.

Dans l’interface Google AdWords ce réglage est disponible au niveau des groupes d’annonces, depuis l’onglet « Audiences ». Pour le paramétrer cliquez sur le bouton rouge + remarketing, où vous verrez apparaitre ces deux options.

  • Durée des listes d’audience trop courtes

Pour que votre campagne de remarketing fonctionne, il faut faire attention aux durées de vos listes d’audience afin qu’elles ne soient pas trop courtes.

Pour les campagnes de RLSA, vos listes peuvent être mises en place pour une durée maximale de 180 jours ce qui permettra d’avoir une idée réaliste du nombre d’internautes atteints. Pour une campagne de remarketing simple, cette durée peut être de 540 jours ce qui permettra d’atteindre les internautes susceptibles effectuer une conversion sur votre site dans ces délais.

  • Exclure de vos listes les internautes qui ont effectué un achat

Il est important d’exclure les internautes qui ont déjà fait un achat sur votre site. N’oubliez pas de les exclure de votre audience, personne n’aime être harcelé !

Assurez-vous de n’exclure que les internautes qui ont converti au cours de la période indiquée. Ne les excluez pas de toutes vos listes d’audience, ces internautes pourraient effectuer un autre achat sur votre site.

  • La limitation du nombre d’expositions

La limitation du nombre d’expositions reste un oubli fréquent lors du paramétrage des campagnes de remarketing classique. Il s’agit d’une fonctionnalité qui permet de limiter le nombre d’impressions de vos annonces auprès d’une même personne sur le Réseau Display. Lorsque vous activez cette fonctionnalité pour une campagne, vous définissez le nombre maximal d’impressions que vous autorisez par jour, par semaine ou par mois pour chaque internaute. Vous pouvez également déterminer si la limite définie s’applique à chaque annonce, à chaque groupe d’annonces ou à chaque campagne.

Article 3

  • Vérifiez que votre code de remarketing soit bien actif

Il arrive de manière fréquente, particulièrement si vous créez de nouvelles listes d’audience, que les nouveaux utilisateurs ne soient pas ajoutés à votre liste et que vous ne l’ayez pas remarqué.

AdWords vous donne la possibilité de vérifier le bon fonctionnement de votre code de remarketing en vous rendant dans vos audiences depuis la bibliothèque partagée.

Balise article

Si l’ajout d’un code de remarketing supplémentaire sur votre site reste un problème, vous pouvez bien entendu utiliser les listes d’audience de Google Analytics, à condition que le code Analytics soit installé sur votre site. Si cela est le cas, le message ci-dessous s’affichera.

balise analytics article

  • Ne pas utiliser les listes de remarketing de Google Analytics

Google Analytics vous indique toutes les données relatives au trafic sur votre site. C’est pour cela qu’il est intéressant de l’utiliser dans le cadre d’une campagne de remarketing. Vous pouvez cibler des personnes qui ont passé moins d’une minute sur votre site ou des internautes qui ont visité un certain nombre de pages en créant des listes directement sur l’interface Google Analytics.

Actuellement, Google Analytics offre la possibilité d’utiliser plus de 200 options pour créer vos listes d’audience.

  • Ne pas suivre les audiences saisonnières

Ou ne pas les suivre correctement. Un nombre élevé de personnes n’utilise pas cette fonctionnalité qui permet de suivre les utilisateurs pendant une certaine période. Ceci est vraiment utile pour des achats saisonniers tels que la fête des Mères, la fête des Pères, Noël ou encore la Saint-Valentin. Les personnes que vous suivrez pendant cette période d’achat de cadeaux pourraient être intéressées par vos produits l’année suivante.

C’est pour cela qu’il reste important de créer des listes de remarketing de 540 jours pour être certain de couvrir ces périodes d’achats intenses ou alors 180 jours si vous utilisez le RLSA.

Que vous optiez pour le remarketing simple ou le RLSA (remarketing sur le réseau de recherche), votre stratégie reste la clé du succès de votre campagne AdWords. Après avoir défini un objectif précis vous pouvez vous lancer dans la création de vos campagnes de remarketing pour inciter les internautes à revenir sur votre site ou les inciter à convertir à nouveau !