Apple étend Search Ads à trois pays Anglophones


Après avoir déployé aux USA les recherches sponsorisées dans son célèbre AppStore en octobre dernier, Apple étend la fonctionnalité à trois nouveaux pays le 25 avril : La Grande Bretagne, l’Australie et la Nouvelle Zélande. Retour sur le lancement de Search Ads.

Apple Search Ads

Apple revient dans la pub !

Apple n’en est pas à son premier coup d’essai dans le rôle de régie publicitaire (on se souvient de iAd, fermé le 31 décembre 2016). Cette fois, la marque à la pomme compte bien mettre en avant tous les avantages de sa plateforme. Si l’App Store est déjà bien connu des développeurs, qui considèrent qu’iOS est incontournable pour qui veut monétiser une application, se référencer sur la plateforme peut être un véritable défi. C’est pourquoi Apple propose maintenant pour une poignée de pays un référencement payant.

 

Une plateforme complète pour un ciblage optimal

Pour Apple, rien n’est compliqué. Cela est également vrai pour leur plateforme publicitaire Search Ads. Le paramétrage des campagnes fonctionne de la manière suivante :

  • La première étape vise à définir quel type d’appareil vous souhaitez cibler entre l’iPhone, l’iPad ou les deux appareils.
  • Ajoutez vos mots-clés en vous référant à l’indice de recherche pour chacun des termes ajoutés, ainsi vous pourrez voir si vos mots-clés concernent beaucoup de recherches ou non.
  • Affinez votre audience. Pour cela Apple vous propose des données sociodémographiques comme le sexe, l’âge et la zone géographique. Vous pouvez également cibler les personnes qui ont téléchargé une autre de vos applications. Enfin, vous pouvez également cibler directement vos clients !
  • Définissez la durée de vos campagnes. Vous pouvez choisir de diffuser toute la semaine ou certains jours seulement, toute la journée ou à des heures précises.
  • Votre campagne configurée, il ne vous reste plus qu’à définir votre enchère maximum pour un « tap » sur votre publicité. Le calcul du prix de l’interaction est similaire à ce que fait AdWords ou Bing Ads avec un système de mise en concurrence des enchères.
  • Enfin, vous avez l’option de définir un budget quotidien. Apple s’engage à ne pas le dépasser, aussi dès que votre budget sera totalement dépensé, vos publicités ne diffuseront plus.

Comme toute bonne régie, Apple fournit des données afin de mesurer l’efficacité de vos publicités. L’API d’attribution Search Ads vient compléter les données fournies par Apple et vous permet de voir quels éléments rendent votre publicité efficace ou non en ajoutant un simple petit bout de code dans votre Application.

 

Du Pay Per Clic mais pas que

Comme nous l’évoquions plus haut, la seule enchère ne suffit pas à définir si votre publicité s’affichera ou non. Apple évalue la pertinence d’une requête par rapport à votre application. Cette pertinence dépend de plusieurs facteurs. Apple invite les développeurs à bien configurer les Metadata qui sont l’une des principales composantes du calcul de la pertinence. En fonction de cette pertinence votre enchère sera plus ou moins élevée. Apple vise également à privilégier l’expérience utilisateur. Ainsi, un utilisateur exposé plusieurs fois à une publicité sur laquelle il n’a pas cliqué ne verra plus cette publicité lors de ses prochaines recherches.

Une plateforme qui convainc par ses performances

Déployée en Octobre dernier aux USA, les premiers retours d’expériences se font connaître. Les développeurs américains ayant testé Search Ads semblent convaincu. Apple affirme qu’en moyenne avec Search Ads le taux de conversion est supérieur à 50%. Cela veut bien dire que plus d’un utilisateur sur deux ayant interagit avec une publicité va installer l’Application mise en avant. La firme de Cupertino déclare également que le Coût Par Installation (CPI) est en moyenne de 1$ ou moins. Avec un CPI moyen estimé à 3.40$ chez le leader Facebook, Apple Search Ads risque de vite devenir une plateforme incontournable pour toutes les campagnes d’installation d’application.

Ce succès tient de la bonne pertinence des annonces selon Apple. Le géant américain assure qu’une Application ayant une moins bonne pertinence qu’une autre pour une requête donnée ne sera jamais présentée avant, qu’importe le montant de l’enchère. L’enchère est donc le second facteur qui entre en action après la pertinence.

Apple ne cherchant pas à se positionner comme un acteur de la publicité pour le moment, ils peuvent se permettre de laisser les enchères au second plan et maintenir une expérience utilisateur de très haute qualité sur ses appareils.

Pas d’information pour le moment sur un déploiement en France ou d’autres pays, mais il y a fort à parier que cela viendra vite. Et si vous souhaitez que votre application gagne en installations, contactez dès maintenant nos équipes !