Apple lance iOS 14,5 et favorise le contrôle des utilisateurs sur leurs données - Ad's up
Fermer

Demande de devis ou d’informations :


    Nom

    Prénom

    Tél

    Site internet

    Email

    Société

    Laissez votre message en précisant budget ou levier d’acquisition actuel si possible

    Fermer Menu
    ×

    Apple lance iOS 14,5 et favorise le contrôle des utilisateurs sur leurs données


    C’est un changement majeur pour l’industrie de la publicité mobile. Le 26 avril dernier, Apple a commencé à déployer la mise à jour iOS 14,5, qui implique de grandes modifications concernant le traitement des données des utilisateurs. Si la firme américaine a également annoncé l’ajout d’autres nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité de déverrouiller son iPhone avec un masque via Apple Watch, l’arrivée de nouvelles voix pour l’application Siri ou encore la mise en service d’emojis supplémentaires, c’est bien le lancement de l’App Tracking Transparency qui représente l’élément central de cette mise à jour. Désormais, les utilisateurs Apple ayant installé iOS 14,5 sur leurs appareils auront la possibilité de contrôler le suivi de données de leurs applications, et donc le ciblage publicitaire dont ils font l’objet.

    Dans son communiqué, Apple explique que ce nouvel outil « impose aux applications le fait d’obtenir l’autorisation de l’utilisateur avant de suivre leurs données sur des applications ou des sites web détenus par d’autres entreprises à des fins publicitaires, ou de partager leurs données avec des courtiers. » 

    Apple lance iOS 14,5 et favorise le contrôle des utilisateurs sur leurs données

    Comment activer ou désactiver le suivi publicitaire sur iPhone ?

    Et comme l’objectif d’Apple est de permettre à tous ses utilisateurs de bénéficier d’un contrôle optimal sur leurs données, l’entreprise américaine a voulu rendre le processus le plus simple et accessible possible. Désormais, chaque personne ayant installé iOS 14,5 sur son appareil verra ainsi apparaître une nouvelle notification lors de l’ouverture de ses applications, indiquant la possibilité de faire un choix entre « demander à l’app de ne pas suivre ses activités » ou « autoriser l’application à suivre ses activités dans les apps et sur les sites web d’autres sociétés ».

    Avec iOS 14.5, les applications doivent demander l'autorisation pour suivre les utilisateus

    En optant pour la première option, l’utilisateur réduirait le suivi de données de l’application en question de façon considérable. Dans le cas où il choisirait la deuxième proposition, il laisserait l’application accéder à l’identifiant publicitaire de son appareil (IDFA), et celle-ci pourra lui proposer des publicités personnalisées sur d’autres applications.

    A noter que le choix réalisé par l’utilisateur à l’ouverture d’une application n’est pas définitif, et peut être modifié par la suite. Dans la partie Réglages, puis Confidentialité et enfin Suivi de l’iPhone, il pourra autoriser ou désactiver les demandes de suivi des applications, et même personnaliser le tracking en l’autorisant uniquement aux applications de son choix.

    Avec iOS 14.5, les applications doivent demander l'autorisation pour suivre les utilisateus

    D’énormes conséquences pour l’industrie de la publicité mobile

    Et si, à travers cette mise à jour, Apple vise à favoriser le respect des données de ses utilisateurs, la firme américaine a également pour objectif d’affaiblir considérablement d’autres entreprises dont le modèle économique dépend directement du tracking publicitaire, comme Facebook ou Google. Avec cette nouvelle mesure, les annonceurs disposent désormais de données beaucoup moins précises pour bâtir leurs audiences et optimiser leurs campagnes marketing. Si les publicités mobiles ne vont pas s’arrêter pour autant, celles-ci sont amenées à devenir beaucoup moins ciblées qu’auparavant.

    Cependant, Facebook ne compte pas se laisser faire. Au mois de janvier dernier, alors que cette mise à jour tant redoutée était était d’ores et déjà annoncée, le réseau social a lancé son API Conversions. Cet outil, qui permet à l’utilisateur de lier les serveurs de son site à ceux de Facebook pour analyser le comportement des visiteurs, représente l’une des solutions alternatives du réseau social, pour limiter le changement de paradigme instauré dernièrement par Apple.

    Si vous avez des questions sur votre stratégie Social Ads ou souhaitez être accompagnés dans votre stratégie social marketing, n’hésitez pas à contacter notre agence Social Ads via notre formulaire de contact.