Campagnes Shopping : découvrez les résultats de l'impact des CSS !

Campagnes Shopping : découvrez les résultats de l’impact des CSS !


Faisant suite à la sanction infligée par la Commission Européenne, Google offre désormais aux annonceurs la possibilité de faire appel à des CSS (comparateur de prix) pour leurs campagnes Google Shopping. Alternative disponible depuis peu, cette dernière a déjà permis à de nombreux annonceurs de réaliser de belles économies sur leurs campagnes Shopping, tout en préservant une diffusion et des parts de voix intactes sur le moteur de recherche. Découvrez les premiers chiffres de notre phase de test et vous aussi, lancez-vous dans l’aventure des CSS !

Rappel : les CSS, comment cela fonctionne ?

comparison shopping service

Désormais, les annonceurs ont donc la possibilité de démarrer avec les CSS en faisant simplement appel à un CSP, comprenez Comparison Shopping Partner, certifié par Google. Pour les e-commerçants qui ne se sont pas encore lancés, il leur suffira de lier leur compte Google Ads au Google Merchant Center du CSS de leur choix.

Côté diffusion, pas de mauvaise surprise. Le CSS récoltera l’intégralité des données disponibles sur le flux produits et diffusera les annonces sur le moteur de recherche avec des parts de voix égales à l’ancienne version. La seule différence notable de cette nouvelle alternative est le changement de mention du propriétaire de l’annonce. En effet, les annonces ne seront plus uniquement indiquées comme “Annonce par Google”, mais “Annonce par (nom du CSS retenu par le e-commerçant)”.

Les avantages à mettre en place un CSS

comparison shopping service

Afin de diminuer son statut de monopole et d’inciter à se lancer avec d’autres comparateurs, Google offre exceptionnellement aux annonceurs collaborant avec un CSS, de nombreux avantages et remises sur leurs campagnes Shopping. Plus que des promesses, les e-commerçants ont effectivement la possibilité entre autres, d’économiser jusqu’à 20% sur leurs frais de campagnes. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur pour évaluer à combien s’élèveront vos avantages en fonction de votre propre budget mensuel.

Le CSS tient ses promesses

Pour les annonceurs hésitant encore à faire appel à cette solution, les résultats des premières phases de tests menées ne sont pourtant pas anodins. L’offre compétitive et sur-mesure CSS by Ad’s up a notamment déjà permis des économies significatives aux nombreux annonceurs nous ayant fait confiance pour cette transition.

CASE STUDY

Provenant de différents secteurs du e-commerce, allant de la parfumerie & cosmétique, à l’habillement, en passant par les distributeurs de services B2C, nos annonceurs ont vu une nette évolution des performances de leurs campagnes Google Shopping.

comparison shopping services

Secteur Mode & Textile

Dans ce secteur particulièrement concurrentiel, nos annonceurs enregistrent une moyenne de 19% de réduction sur leurs CPC, couplée à une diffusion intacte par rapport à l’ancienne version.

Secteur Cosmétique

Pour le secteur des cosmétiques, nous avons déjà pu observer dans la phase de test une économie de 18% en moyenne selon les annonceurs. Ici également, la part des voix sur le moteur de recherche reste inchangée.

Secteur Décoration

Pour nos e-commerçants présents sur les secteurs de l’ameublement et de la décoration, nous constatons une réduction moyenne de 20% sur leur CPC depuis le lancement de leurs campagnes sur le CSS by Ad’s up. Là aussi, leur visibilité est préservée avec une part de voix égale à la précédente plateforme.

Secteur Services B2C

Autre secteur sur lequel nous avons enregistré une belle progression depuis la mise en place du CSS, avec une diffusion maintenue pour une économie moyenne de -19.2% sur leur CPC.

 

Comme évoqué plus haut, les CSS tiennent donc bien leurs promesses pour les annonceurs s’interrogeant encore sur les avantages de cette nouvelle solution. Côté Ad’s up, cette première phase de test nous a conforté dans notre choix d’apporter à nos clients ce nouveau service sur-mesure pour leur budget. Globalement, nous enregistrons donc des performances en hausse pour nos e-commerçants s’étant déjà lancés, tout en préservant leurs parts de voix. Quant aux économies possibles, elles sont réelles puisque ces derniers paient en moyenne près de -20% sur leurs CPC dès les premiers jours de diffusion.

Vous souhaitez découvrir l’offre CSS by Ad’s up ? N’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos consultants certifiés pour réaliser à votre tour des économies sur vos frais de campagnes Google Shopping.