Facebook actualise ses indicateurs de portée !

Facebook actualise ses indicateurs de portée !


En février dernier, Facebook Business annonçait dans un billet la nouvelle mise à jour de son indicateur de portée. Comment définit-il ses indicateurs ? Quels critères sont pris en compte dans le calcul ? Quel impact pour les annonceurs ? Ad’s up fait le point avec vous sur cette nouveauté !

indicateurs facebook

Des mises à jour en réponse aux attentes des annonceurs !

Pour s’adapter à l’évolution du besoin des marques, Facebook doit régulièrement modifier ses méthodes de calculs pour les indicateurs. Nous avions déjà pu observer les premiers changements via les vidéos qui étaient passé du format 3 secondes à 10 secondes. En effet, Facebook avait du se soumettre à la pression des annonceurs. Ces derniers dénonçaient le manque de pertinence de payer pour des vidéos considérées comme vues après avoir été lancées en auto-play pendant 3 secondes.

Plus récemment, Facebook a changé son mode de calcul sur la portée. Désormais, elle n’est plus calculée dès qu’un post est diffusé dans le fil d’actualité, mais à partir du moment où la publication apparaît sur l’écran d’un utilisateur. Cette méthode de calcul se veut plus représentative de la réalité. Elle induit néanmoins une baisse de la portée sur les reporting, ce qui n’est pas à négliger pour les annonceurs.

L’amélioration de la transparence des calculs des indicateurs

Pour éviter une frustration de la part des utilisateurs, Facebook a décidé d’améliorer la transparence et d’informer ses utilisateurs sur le calcul des différentes métriques. Dans son article du 22 Février, Facebook a décidé de rajouter les étiquettes « estimés » et « en développement » et de préciser comment ces indicateurs sont calculés.

Certains indicateurs sont calculés grâce à l’échantillonnage et la modélisation. La modélisation est un procédé souvent utilisé pour le calcul de résultats en temps réel. Elle est notamment utilisée pour le calcul de la portée. À noter que le budget dépensé est aussi estimé, avec un montant définitif disponible 48 heures après la fin de la campagne.

Les indicateurs en développement sont quant à eux, soit nouveaux, soit en cours de test. Ces indicateurs sont amenés à être modifiés en fonction des différents retours des annonceurs. C’est le cas par exemple de l’augmentation estimée de la mémorisation publicitaire. Une mesure encore très nouvelle qui est amené à évoluer.

Ici, il est donc important de savoir comment sont calculés les différents indicateurs et de garder un recul nécessaire sur les mesures estimées ou encore sur celles qui sont en développement.

La suppression d’indicateurs inutiles 

Facebook a aussi indiqué dans son billet la suppression de certains indicateurs. Considérés comme obsolètes, rarement utilisés ou faisant office de doublon, ces indicateurs sont retirés pour simplifier leurs identifications :

  • Les actions vont être progressivement supprimées. En effet, Facebook conseille de ne pas utiliser cette mesure mais de privilégier les données pertinentes (les clics, les engagements…)
  • Les clics sur les boutons ne seront plus affichés puisqu’ils constituent un doublon avec les clics sur liens.
  • L’indicateur mentions de page sera supprimée, il faudra plutôt regarder du côté des mentions j’aime la page ou des interactions.
  • Les réactions positives et négatives ne pourront plus être mesurées. Les indices de pertinences seront les seuls indicateurs qualitatifs qui pourront être utilisées.

Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver la liste complète sur le site de Facebook. On remarque que certains des indicateurs sont devenus désuets et n’aident pas à la compréhension de l’efficacité des campagnes.

Pour conclure, comprendre les mesures Facebook est essentiel pour analyser ses campagnes publicitaire. Facebook s’attache d’ailleurs à optimiser et fiabiliser continuellement ses indicateurs, tout en améliorant leurs transparences. N’hésitez pas à vous renseigner régulièrement sur les nouveautés, ainsi que les différentes ressources proposées par Facebook.

Pour l’élaboration de votre stratégie publicitaire sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à nous contacter.