GDN vs DV360 : qui est le grand gagnant du Display ? - Ad's up
Fermer

Demande de devis ou d’informations :


    Nom

    Prénom

    Tél

    Site internet

    Email

    Société

    Laissez votre message en précisant budget ou levier d’acquisition actuel si possible

    Fermer Menu
    ×

    GDN vs DV360 : qui est le grand gagnant du Display ?


    La publicité display est le canal marketing idéal pour toucher des clients potentiels dans le cadre des dispositifs d’acquisition et de notoriété, y compris ceux qui n’ont pas été en contact direct avec votre marque ou votre produit. Afin de permettre aux annonceurs d’exploiter ce levier d’acquisition, Google propose plusieurs plateformes d’achats d’inventaires. Le choix le plus courant pour les marques qui souhaitent exploiter la portée du display reste le réseau Display de Google (GDN). L’autre option est le DSP de Google, Display & Video 360 ( ex DoubleClick Bid Manager – DBM), pour acheter des inventaires via le modèle d’achat programmatique. De nombreux annonceurs ont du mal à faire un choix parmi ces plateformes pour le pilotage de leurs campagnes. Nous vous proposons donc dans cet article de revenir sur les différences entre les deux plateformes Google.

    Réseau Display de Google (GDN) vs DV360 : que choisir ?

     

    Réseau Display de Google : rapide définition 

    Le Réseau Display de Google est une plateforme d’achat qui vous permet d’atteindre la plupart de vos objectifs publicitaires en display. Basé sur une solution simple, cet outil permet aux marques de développer une croissance régulière. Toutefois, la plateforme présente quelques limites. En effet, si vous souhaitez accélérer cette même croissance, d’autres moyens restent plus efficaces. Enfin, d’un point de vue stratégique, le pilotage limité ne vous permet pas de structurer idéalement vos dispositifs et donc d’exploiter pleinement le potentiel de ce levier notamment dans votre stratégie globale. 

    Display : qu’est-ce que DV360?

    DV360 est un DSP qui permet aux annonceurs de réaliser leurs achats display et d’optimiser leurs campagnes au quotidien notamment via des optimisations tactiques. Plus exactement, l’outil exploite à la fois l’inventaire Google mais aussi de nombreux autres inventaires (environ une cinquantaine) tels que Verizon Media ou encore PubMatic. Cela vous permet donc de toucher vos prospects en utilisant les mêmes logiques de ciblage que sur le réseau Display de Google mais avec en bonus l’ajout de segments de données propriétaires et tiers. Les données de première partie sont des données collectées auprès de votre audience, comme les convertisseurs par exemple, alors que les données tiers sont des segments de fournisseurs de données tels que BlueKai, Sirdata ou encore eXelate qui sont eux, achetés au CPM. Ces options de ciblage vous permettent de créer des audiences combinées sur des segments Google personnalisés, ainsi que des données propriétaires et tierces. 

    Autre point, DV360 offre également une intégration directe avec Campaign Manager (ex DoubleClick Campaign Manager – DCM) l’Ad Server de Google. Ce dernier influe sur l’ad serving de vos annonces mais permet aussi une meilleure vision quant à vos données comme le chevauchement des cookies des utilisateurs pour vos audiences par exemple.

    Display : quelles différences entre GDN et DV360 ?

    Avant de prendre une décision, la meilleure chose à faire reste de prendre en compte votre budget, vos besoins immédiats tout en anticipant votre stratégie d’acquisition globale. Chacune des deux plateformes ont leurs caractéristiques qui leur sont propres.  Ces dernières ne sont d’ailleurs pas compatibles avec toutes les marques ni avec les tous les stades de croissance en termes d’achat de publicité display programmatique.

    GDN vs DV360

     

    Display : comment choisir la bonne plateforme ?

    Dans l’ensemble, DV360 est une plateforme plus flexible notamment dans la gestion des annonces, dans la fréquence de diffusion ou encore pour l’optimisation des campagnes. Cet outil vous permet à la fois d’exploiter le ciblage des audiences Google disponible, d’utiliser de nouveaux segments d’audience ou encore d’analyser vos données sur une plus grande variété de statistiques. En résumé, et contrairement au réseau Display de Google, ce DSP vous permet de définir des limites dans le nombre d’exposition des éléments de campagne et ce, à un niveau très granulaire. En effet, la plateforme vous permet d’optimiser les dimensions comme la fréquence de votre campagne, les performances de vos annonces et tout un tas d’autres indicateurs améliorant vos performances. 

    Autre point, DV360 est un outil entièrement personnalisable qui vous offre notamment un accès à des milliers de déclencheurs comportementaux supplémentaires, à un ciblage avancé, à un inventaire unique, à des éditeurs de premier plan et à des solutions créatives. Ces différentes options assurent entre autres, un avantage compétitif tout en s’intégrant parfaitement à l’ensemble des plateformes de la GMP. Cela vous offre donc un accès à des données supplémentaires notamment pour consolider votre dispositif média et créer des synergies fortes avec le SEA par exemple.  

    En conclusion, si vous souhaitez évoluer uniquement sur l’inventaire Google et donc utiliser que ces données, le réseau Display est la plateforme qu’il vous faut. En revanche, si vous disposez de budgets plus importants, que vous désirez consolider vos achats média, tirer parti d’un nouvel inventaire, créer des accords de marché privé avec des éditeurs premium, ou encore recibler les utilisateurs n’importe où sur le web, dans ce cas optez pour DV360. En effet, si vous cherchez à augmenter vos budgets et donner la priorité à la transparence, à la flexibilité ainsi qu’au ciblage, DV360 vous donnera les outils nécessaires. 

    Si vous avez des questions sur votre stratégie Display ou souhaitez être accompagnés dans votre stratégie web-marketing, n’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact.