Google Shopping : Utiliser les Custom Labels | Ad's up
Fermer

Demande de devis ou d’informations :


    Nom

    Prénom

    Tél

    Site internet

    Email

    Société

    Laissez votre message en précisant budget ou levier d’acquisition actuel si possible

    Fermer Menu
    ×

    Google Shopping : utiliser les Custom Labels


    Les custom labels sont devenus un atout pour la qualité et la gestion des performances des campagnes Shopping. Ils permettent de prioriser les enchères sur les produits avec une rentabilité élevée ou encore de mettre en avant certaines catégories de produits.

    Utiliser les custom labels dans les campagnes Google Shopping est un atout pour leur rentabilité. Ils permettent d’optimiser les campagnes en fonction de différents paramètres : gestion des enchères en fonction de la rentabilité, priorisation sur les meilleures ventes, meilleurs taux d’impression ou encore, jouer sur un avantage concurrentiel comme le prix, si le vendeur se sait plus compétitif que ses concurrents.

    Toujours pour une segmentation plus fine, les custom labels peuvent être utilisés comme groupes d’annonces pour une segmentation par tranches de prix. Cela permet dans un premier temps de catégoriser les enchères en fonction des prix des produits puis de la marge dégagée par les e-commerçants par exemple. Dans cette optique, les custom labels peuvent également avoir une visée analytique permettant au e-commerçant de déterminer quelles sont les catégories de produits les plus rentables ou encore, dans quelle tranche de prix se situent ses top ventes.

    tranche prix shopping

    Autre avantage, la gestion segmentée des campagnes Shopping permet une gestion des enchères à grande échelle, gestion optimale quand le flux contient une importante quantité de références.

    Les custom labels se paramètrent directement dans le flux shopping en fonction de différentes spécificités et ce sont les marchands qui déterminent la classification à adopter pour leurs produits. Il est possible de créer jusqu’à 5 custom labels, numérotés de 0 à 4.

    Attention, une fois les custom labels mis en place, il faut veiller à réaliser des exclusions au sein des catégories de produits de la campagne afin que les produits du catalogue n’atterrissent pas dans les catégories « Autres produits » ce qui rendrait la segmentation inutile.

    Voici des exemples de custom labels :

    • Catégories de prix (expliquée dans l’article)
    • Meilleures ventes, afin de prioriser les enchères sur ce type de produits
    • Marge dégagée par les produits
    • CTR et taux de conversion : si le vendeur a identifié de manière précise des produits qui ne sont pas performants dans les campagnes Shopping
    • Coloris
    • Marque
    • Type de produits

    marques

    N’hésitez pas à faire appel à l’équipe Ad’s up pour la mise en place des custom labels dans vos campagnes Google Shopping.