Applications sociales : Quelles tendances pour l'avenir ? - Ad's up
Fermer

Demande de devis ou d’informations :


    Nom

    Prénom

    Tél

    Site internet

    Email

    Société

    Laissez votre message en précisant budget ou levier d’acquisition actuel si possible

    Fermer Menu
    ×

    Applications sociales : Quelles tendances pour l’avenir ?


    Généralement, pour tenter de comprendre et d’anticiper les événements futurs, il est pertinent d’analyser ceux du passé. C’est de ce constat qu’est parti l’entreprise App Annie, qui se veut être la référence en matière d’analyses de données mobile, en publiant son rapport intitulé « The Evolution of Social Media Aps ». Celui-ci nous permet d’étudier l’évolution des tendances d’utilisation des réseaux sociaux sur les dix dernières années.

    Les applications les plus téléchargées

    Le premier point clé du rapport concerne l’évolution du classement des volumes de téléchargements d’applications sur la dernière décennie.

    Les médias sociaux les plus téléchargés dans le monde
    (Le classement des applications les plus téléchargées dans le monde par année depuis 2010. Source : App Annie.)

    Leader incontesté en 2012 et en 2013, Facebook reste une application particulièrement téléchargée, y compris sur le premier semestre de l’année 2021, et n’a d’ailleurs jamais quitté le podium en 10 ans. Le succès durable du réseau social s’explique notamment par sa capacité à proposer toujours plus de fonctionnalités, mais également par son omniprésence dans les autres applications du groupe de Mark Zuckerberg. Depuis 2020, il faut, par exemple, posséder un compte Facebook pour profiter de l’application de messagerie instantanée Facebook Messenger.

    En ce qui concerne les applications de messagerie instantanée, Facebook Messenger et WhatsApp Messenger sont les deux leaders, loin devant Line, Imo et Skype, qui apparaissent cependant dans les classements. À noter la belle progression de Telegram, qui a dépassé Facebook Messenger et s’est rapproché du leader Whatsapp Messenger sur le premier semestre de l’année 2021.

    TikTok leader des réseaux sociaux : l’avènement de la vidéo courte et engageante

    Même si l’application de messagerie instantanée Telegram connaît une belle ascension sur ces derniers mois, celle-ci reste bien moindre vis-à-vis de celle de TikTok. Hors du Top 10 avant l’année 2018, l’application chinoise lancée en 2016 a connu une ascension impressionnante, à tel point qu’elle dépasse Facebook et Instagram sur l’année 2020 et le premier semestre de l’année 2021. Un succès expliqué notamment par un algorithme particulièrement bien pensé, qui donne un accès personnalisé à des vidéos courtes et engageantes pour l’utilisateur.

    Et la croissance phénoménale de TikTok nous permet d’établir un premier constat. Dans plusieurs régions, et notamment en Europe et en Amérique du Nord, les vidéos courtes de TikTok semblent captiver davantage l’attention des utilisateurs que les vidéos plus longues de YouTube sur ces derniers mois.

    L'utilisation de TikTok et de Youtube au Royaume-Uni(La part du temps passé par les utilisateurs britanniques sur TikTok et sur Youtube. Source : App Annie.)

    Un constat, qui a d’ailleurs incité Instagram à lancer son onglet Reels, très largement inspiré du contenu que nous pouvons déjà observer sur TikTok depuis son lancement en 2016. Une démarche similaire a été faite du côté de Snapchat, qui a lancé Spotlight sous un format relativement similaire à celui de ses concurrents.

    Cependant, ces vidéos courtes ne semblent pas vraiment arranger les affaires des créateurs de contenus et des annonceurs. En effet, ce format offre moins de potentiel que ceux de Youtube ou d’Instagram pour promouvoir des marques, ce qui implique donc des revenus moindres pour les créateurs de contenus.

    De plus en plus de dépenses effectuées directement depuis des applications

    Les vidéos courtes et divertissantes que propose TikTok sont indéniablement en vogue. Cependant, une autre tendance semble s’être démarquée ces dernières années : la diffusion en directe. Et si cela peut marquer une forme d’incohérence avec le récent abandon de Periscope par Twitter, des services comme Twitch, YouTube Live ou encore Facebook Live ont connu un certain succès ces derniers mois. En effet, en période de pandémie et de confinement, la diffusion en direct via ces plateformes a contribué à combler certains besoins sociaux des utilisateurs.

    De plus, au-delà de regarder des contenus en direct de façon plus régulière, ces derniers semblent de plus en plus favorables à l’idée de faire des dons pour soutenir leurs créateurs préférés durant leurs lives. En à peine cinq ans, les dépenses semestrielles réalisées au sein même des applications sociales est passé de 2 à 22 milliards de dollars dans le monde.

    Les dépenses sur les réseaux sociaux

    (Les dépenses cumulées au sein des applications sociales, par région. Source : App Annie)

    Et la tendance des contenus en direct semble loin d’être terminée. Selon le rapport, « les applications sociales qui offrent la diffusion en direct en tant que fonctionnalité principale représentent 3 dollars sur 4 dépensés dans les 25 meilleures applications sociales au premier semestre 2021. »

    Tous tournées vers l’IA et la réalité virtuelle ?

    Cela n’a échappé à personne : au-delà des nouvelles tendances d’utilisation des réseaux sociaux décrites plus haut, c’est bel et bien vers l’intelligence artificielle et la réalité virtuelle que semblent désormais se tourner les géants des plateformes sociales.

    Alors que Snapchat a récemment racheté l’entreprise Vertebrae, spécialisée dans la réalité augmentée, que la maison mère de TikTok s’est offerte le troisième fabricant de casque de réalité virtuelle du monde et que l’essayage virtuel arrive sur Instagram, le patron du groupe Facebook Mark Zuckerberg souhaite aller encore plus loin avec la création de son « Métaverse », qu’il considère comme étant « le successeur de l’Internet mobile ». « Vous pouvez considérer le metaverse comme un Internet incarné, où au lieu de simplement afficher du contenu, vous êtes à l’intérieur », a-t-il expliqué à The Verge.

    Applications sociales : Quelles tendances pour l'avenir ?

    Par l’intermédiaire d’un casque de réalité virtuelle sur lesquels Facebook travaille actuellement, l’homme d’affaires compte bien révolutionner les interactions sociales. « À l’avenir, au lieu de se parler par téléphone, vous pourrez vous asseoir avec un hologramme sur mon canapé, ou je pourrai m’asseoir avec un hologramme sur votre canapé, et j’aurai l’impression que nous sommes au même endroit, même si nous sommes à des centaines de kilomètres l’un de l’autre. » Mark Zuckerberg a d’ailleurs déjà lancé l’outil Horizon Workrooms, qui consiste à offrir une salle de réunion virtuelle à un groupe de personnes possédant des casques Oculus Quest 2, qui peuvent ainsi interagir sur divers sujets comme s’ils s’agissait d’une réunion de travail classique.

    Reste à savoir si le propriétaire de Facebook et ses équipes sauront aller au bout de leur idée, et ainsi créer une nouvelle tendance, qui devrait rapidement être reprise, à leur façon, par ses concurrents. À condition que cette idée et sa réalisation trouvent succès auprès des utilisateurs.

    Si vous avez des questions sur votre stratégie Social Ads ou souhaitez être accompagnés dans votre stratégie social marketing, n’hésitez pas à contacter notre agence Social Ads via notre formulaire de contact.