L’intelligent Tracking Prevention d’Apple implique une mise à jour de votre balise Analytics


Apple avait annoncé la mise en place de son Intelligent Tracking Prevention dans la nouvelle version de son navigateur web Safari 11, dévoilée au grand public fin Septembre.

Cette mise à jour a pour but de conserver la vie privée des internautes en empêchant les annonceurs de faire du cross-tracking. En d’autres termes, il leur sera impossible de suivre les internautes lorsqu’ils naviguent d’un site à l’autre.

Cela pose donc un problème lorsqu’un annonceur souhaite mettre en place des stratégies de retargeting par exemple. Cette technique est également utilisée pour connaitre les intérêts et comportements de navigation utilisés pour d’autres types de ciblage.

Comment l’Intelligent Tracking Prevention fonctionne ?

Pour faire simple, avec l’Intelligent Tracking Prevention, les cookies générés par des sites tiers et qui ont pour fonctionnalité de suivre l’internaute de sites en sites ne pourront être utilisables que pendant 24 heures suivant la visite du site en question.

Après 24 heures, le cookie ne sera utilisable que pour se logger sur le dit site. Il sera automatiquement supprimé après 30 jours.

Intelligent Tracking Prevention

 

Cela signifie que l’internaute doit convertir dans les 24 heures suivant la visite du site de l’annonceur en ayant cliqué sur une annonce AdWords, auquel cas cette conversion sera perdue.

Les retombées pourraient être assez significatives sur les performances de vos campagnes AdWords, puisque environ 50% du trafic mobile provient de Safari

Quelle est la réponse de Google face à ce changement imposé par Apple ?

L’Intelligent Tracking Prevention a pour principal but de limiter les stratégies de retargeting abusives, plutôt que d’empêcher les annonceurs de tracker les performances de leurs campagnes.

Google a développé un nouveau cookie Google Analytics, qui permettra d’enregistrer les données relatives aux campagnes et aux conversions provenant de Safari, de manière à être conforme avec l’ITP.

Si vous avez un compte AdWords, vous avez surement reçu cet email :

Apple va lancer Intelligent Tracking Prevention, une nouvelle fonctionnalité qui pourrait avoir des conséquences sur l’exactitude du suivi des conversions dans le navigateur Safari. Afin que vos conversions soient précisément enregistrées dans votre compte AdWords, nous allons effectuer trois modifications conformes aux recommandations d’Apple concernant l’attribution des annonces :

1.

Si vous avez activé le marquage automatique et que vous avez ajouté une balise Google Analytics sur votre site, nous définirons un nouveau cookie Google Analytics sur le domaine de ce site. Ce cookie permettra d’enregistrer des informations concernant le clic sur l’annonce ayant généré une visite sur votre site. Si vous avez associé vos comptes AdWords et Google Analytics, la balise de suivi des conversions AdWords pourra exploiter ces informations sur les clics.

2.

Le système AdWords continuera d’enregistrer les conversions pour les utilisateurs qui ont récemment interagi avec les services et domaines de Google.

3.

Grâce à un modèle statistique, il effectuera également une estimation des conversions sur le site qui n’ont pas pu être mesurées à partir de Safari. Ces données seront ensuite incluses dans vos rapports AdWords.

Qu’est ce que ce changement implique pour vous ?

Les annonceurs ayant leurs comptes AdWords et Google Analytics liés : Aucun changement.

Google tracera automatiquement les conversions provenant de Safari à travers le nouveau cookie.

Les annonceurs n’ayant pas lié leurs comptes AdWords et Analytics ou qui auraient désactivé ce nouveau cookie : AdWords utilisera des modèles statistiques pour déterminer le nombre de conversions qui pourraient être réalisées 24 heures après la dernière visite de chaque internaute via Safari.

Comment fonctionne le nouveau cookie Google Analytics ?

Le nouveau cookie, appelé « _gac cookie », permet au tracking Google Analytics présent sur votre site, d’intégrer le tracking des conversions AdWords dans le même cookie.

Il permet de stocker les données relatives aux clics sur les annonces AdWords lorsque le marquage automatique est activé.

En effet, aujourd’hui le cookie AdWords provient du domaine Googleadservices.com, et est donc considéré comme un cookie provenant d’un site tiers. Avec ce changement, le _gac cookie provient du site de l’annonceur, ce qui le transforme en cookie interne ou first party cookie, qui eux sont conformes à l’Intelligent Tracking Prevention.

Conclusion

Pour résumer, les annonceurs qui auraient déjà lié leurs comptes AdWords et Analytics ne verront pas de changement car le nouveau cookie continuera d’enregistrer les conversions, comme si de rien n’était.

En revanche, pour ceux qui n’auraient pas lié leurs deux comptes ou qui auraient choisi de désactiver ce cookie, Google pourra enregistrer les conversions liés aux cookies AdWords pendant 24 heures. Passée cette période, Google modélisera statistiquement le nombre de conversions, basé sur les données historiques du compte. L’entreprise affirme que cela pourrait prendre quelques jours avant que les conversions ne remontent sur la plateforme.

Il est donc fortement recommandé de lier vos comptes respectifs afin de suivre au mieux les performances de vos différentes campagnes.

N’hésitez pas à contacter l’un(e) de nos consultant(e)s Ad’s up pour tous compléments d’informations sur la mise à jour de votre tracking Google Analytics et pour vous accompagner dans vos démarches sur Google AdWords !