Rédaction SEO : le guide complet | Ad's up
Fermer

Demande de devis ou d’informations :


    Nom*

    Prénom

    Tél

    Site internet

    Email*

    Société*

    Laissez votre message en précisant budget ou levier d’acquisition actuel si possible

    Fermer Menu
    ×
    Agence SEO / Guides et astuces pour le SEO / Rédaction web SEO : le guide complet pour se lancer

    Rédaction web SEO : le guide complet pour se lancer

    Guides et astuces pour le SEO 02/02/2022 16 min. de lecture mm Tanguy

    Le classement d’une page dans les résultats des moteurs de recherche (SERP : Search Engine Result Page) est déterminant. Cela a un impact direct sur le trafic du site. Le premier contenu affiché obtient près d’un tiers des clics des internautes. Les deux résultats suivants atteignent respectivement 15,7 %, puis 11 % 1. Se positionner en haut de la SERP représente un enjeu crucial pour les entreprises. Pour booster le référencement de votre site internet, vous devez élaborer une stratégie de contenu SEO (Search Engine Optimization, ou optimisation pour les moteurs de recherche). Retrouvez dans ce guide sur la rédaction web, tous les conseils pratiques pour optimiser vos contenus.

    Comprendre le SEO pour comprendre la rédaction web

    Lorsqu’un internaute tape une requête dans un moteur de recherche, l’algorithme affiche tous les contenus susceptibles de correspondre. Les résultats sont classés selon différents critères, comme la qualité du contenu et sa pertinence avec la demande de l’utilisateur. Plus une page correspond aux attentes de l’algorithme, plus son positionnement dans la SERP est élevé. L’objectif est d’atteindre les premières places, celles générant le maximum de trafic. 

    Pour y parvenir, le site doit être optimisé SEO. Cette discipline repose sur trois piliers :

    • L’aspect technique : une architecture cohérente, un site sans bug, une bonne ergonomie, des temps de chargement courts…
    • Une stratégie de netlinking : les pages doivent être citées sous forme de lien, sur d’autres sites. Cela incite les algorithmes à les considérer comme fiables et populaires ;
    • Des contenus répondant aux critères des moteurs de recherche et apportant des réponses utiles aux internautes. Cela implique par exemple d’intégrer des mots-clés.

    La rédaction web joue un rôle clé dans une stratégie SEO. 

    Qu’est-ce que la rédaction SEO ?

    Pour gagner en visibilité, il ne suffit pas de publier des contenus intéressants. La rédaction web est une discipline à part entière, elle obéit à des règles strictes. Pour satisfaire à la fois les algorithmes et les internautes, de nombreux éléments doivent être pris en considération.

    Rédiger pour l’internaute

    Ce point est essentiel : peu importe vos objectifs business, vos contenus doivent avant tout répondre aux besoins des internautes. Ces derniers se rendent sur un moteur de recherche pour s’informer, se divertir, obtenir des conseils… S’ils cliquent sur un lien menant à votre site, ils s’attendent à trouver un contenu cohérent avec leur requête. Vous devez créer des textes pertinents, intéressants, donnant envie d’être lus. Pensez aussi aux infographies, graphiques, images, vidéos, sons… Ces éléments plaisent aux internautes, ajoutent du dynamisme aux pages, apportent un complément d’information.

    Si vous réussissez à concevoir du contenu attractif, le visiteur restera plus longtemps sur votre site. Il sera plus susceptible de se rendre sur d’autres contenus, de recommander le site à ses proches. Cela envoie des signaux positifs aux algorithmes : votre classement dans la SERP s’améliore. En publiant du contenu de qualité, vous augmentez aussi vos chances de convertir les visiteurs de votre site.

    Rédiger pour les moteurs de recherche

    Les moteurs de recherche, comme Google, ont développé des algorithmes puissants pour classer les résultats dans la SERP. Pour améliorer votre référencement, vous devez aider les robots de ces algorithmes à comprendre votre contenu. 

    Par exemple, par l’ajout de mots-clés, de balises HTML, la création d’URL optimisées… Les robots parcourent (ou crawl, en anglais) les pages web. Ils analysent chaque détail, visible ou non aux yeux des internautes, pour déterminer le positionnement dans la SERP. Connaître les critères pris en compte par ces robots vous permet d’optimiser vos contenus en conséquence. Vos pages sont mieux comprises, elles s’adaptent aux attentes des moteurs de recherche. Vous améliorez votre référencement.

    Comment bien rédiger pour l’internaute ?

    Pour réussir votre stratégie de rédaction web SEO, vous devez créer des contenus attractifs.

    Adaptez vos textes selon votre cible

    Vos textes ne s’adressent pas à tout le monde, mais à une cible précise. La première étape est de la définir. Selon le secteur d’activités, les produits ou services concernés, ou encore le type de médias visés, la manière de rédiger diffère. Par exemple, le vocabulaire employé ne sera pas identique si vous écrivez pour des adolescents, des séniors ou des experts techniques… 

    Créez des personas pour mieux connaître et comprendre votre cible. Cette technique consiste à inventer un prospect fictif correspondant à l’audience visée. Donnez-lui un âge, une profession, des passions, des besoins, des attentes… Vous pourrez ensuite imaginer les contenus susceptibles de l’intéresser, analyser la manière dont il perçoit un article, une information. Vos personas vous aident à anticiper les réactions de votre cible, afin de rédiger des textes à forte valeur ajoutée. 

    Traitez de sujets pertinents

    Les thématiques traitées sur votre site doivent :

    • Correspondre à votre secteur d’activité ;
    • Intéresser l’audience cible ;
    • Répondre à ses attentes (s’informer, se divertir, être aidé dans le choix d’un produit, obtenir un renseignement…) ;
    • Vous permettre de générer du trafic sur votre site.

    La rédaction SEO est un jeu d’équilibriste. Il faut à la fois créer du contenu cohérent avec votre activité et intéressant pour l’internaute. Les textes doivent aussi être suffisamment uniques et originaux pour optimiser le référencement de vos pages.

    Soignez la forme : orthographe, grammaire, style, ton

    Le fond et la forme comptent tout autant. Un texte comportant des fautes, des lourdeurs, des phrases indéchiffrables, ne trouvera pas son public. Les internautes quitteront la page à toute vitesse pour ne jamais revenir. Ces erreurs ont un impact sur votre réputation : elles véhiculent une mauvaise image, vous perdez en crédibilité. 

    Si vous intégrez des mots-clés ou des liens hypertextes dans vos contenus, assurez-vous de leur cohérence avec le contexte. La fluidité de la lecture et la pertinence de l’information, doivent toujours primer. 

    Rédigez simplement

    Dans la rédaction web, la simplicité est de mise. Des textes compréhensibles obtiennent une meilleure position dans la SERP, en plus de faciliter la lecture pour les internautes. Différents indices de lisibilité existent pour évaluer vos textes. Voici les plus connus :

    • Flesch : il analyse le nombre de mots par phrase et de syllabes par mot. Il attribue ensuite un score de lisibilité au texte, allant de 0 (facile) à 100 (très difficile) ;
    • Flesch-Kincaid : il détermine, selon des critères identiques à Flesch, le nombre d’années de scolarité jugé nécessaire pour comprendre le texte ;
    • Gunning : il repose sur un principe similaire à l’indice de Flesch-Kincaid, mais en analysant la longueur des phrases et le pourcentage de mots difficiles ;
    • Coleman-Liau : lui aussi évalue le texte selon le nombre d’années de scolarité nécessaires à sa compréhension. Contrairement aux précédents indices, il prend en compte le nombre de lettres dans les mots, et non pas les syllabes.

    Vous trouverez sur le net de nombreux outils pour utiliser ces indices. Des logiciels de correction dédiés à l’écriture (web ou traditionnelle), comme Antidote, les intègrent aussi. 

    Mettez-vous à la place de l’utilisateur

    Lire sur écran est une expérience différente de celle sur papier. Elle se révèle plus fatigante, laborieuse. La présentation du texte joue un rôle déterminant pour faciliter la lecture. 

    Vous devez vous mettre à la place des internautes. Assurez-vous de leur offrir une expérience utilisateur (UX : User Experience) satisfaisante sur votre site. Voici plusieurs éléments à considérer :

    • La police d’écriture : optez pour la simplicité. Les polices originales, pleines de fioritures, fatiguent lors de la lecture. Elles freinent la compréhension, déconcentrent l’internaute ;
    • L’espacement : aérez vos textes pour les rendre plus dynamiques, agréables à parcourir. Sautez des lignes, rédigez des paragraphes courts… Pensez, là aussi, à la police d’écriture : les lettres et mots ne doivent pas paraître collés ;
    • La mise en gras et italique : grâce à ces repères, le lecteur comprend aussitôt les éléments clés du texte. Cela ajoute aussi du rythme, facilite l’intégration des informations ;
    • Les titres et sous-titres : ils structurent le texte. L’utilisateur visualise les différentes parties, il se repère mieux sur la page. Il peut aussi sauter des sections pour se rendre à celle l’intéressant le plus ;
    • Les médias : les schémas, graphiques, images… aident l’internaute à mieux visualiser les données importantes. Cela permet aussi de créer du dynamisme dans le texte, de rompre la monotonie.

    Comment optimiser vos contenus pour le web ?

    La rédaction de contenus SEO nécessite un travail poussé sur le fond et la forme. Les qualités littéraires du texte doivent être soutenues par des aspects plus techniques, comme l’ajout de balises ou d’une méta-description. Un rédacteur SEO doit intégrer de nombreux éléments pour produire des contenus performants. 

    Veillez à la longueur de votre texte

    Il est parfois conseillé de privilégier des contenus courts. En réalité, cette recommandation n’est pas à prendre de manière littérale. La clé n’est pas de produire du contenu rapide à lire, mais des textes concis. Ils doivent contenir un nombre de mots pertinent pour traiter le sujet, pas plus. Chaque information donnée doit être pertinente pour le lecteur. 

    La longueur du texte est déterminée selon l’objectif du contenu. Par exemple :

    • Une simple définition pourra être donnée en un seul paragraphe court. C’est notamment utile pour atteindre la position 0 dans les résultats. Google affiche en haut de page des contenus brefs répondant aux questions des internautes. 
    • Un guide complet sur un sujet technique nécessitera un texte long pour aborder l’ensemble des éléments. 

    Pour chaque page, déterminez la longueur idéale selon le sujet, l’audience, les informations à amener… L’objectif est aussi d’éviter les longueurs inutiles, les phrases sans valeur ajoutée pour le lecteur. Un contenu court apporte une information rapide, mais un texte long sera l’occasion de démontrer votre expertise sur un sujet. Dans ce dernier cas, une longueur de 1 500 mots minimum est recommandée pour améliorer le référencement.

    Rédigez sur des sujets tendances et employez des mots-clés recherchés

    Pour générer du trafic, les contenus de votre site doivent correspondre aux intérêts des internautes. Choisissez des sujets tendance, susceptibles de générer du clic, tout en étant cohérent avec votre activité. Positionnez-vous sur les mots-clés les plus recherchés. 

    Certaines requêtes drainent plus de trafic, vous devez les exploiter dans vos contenus pour apparaître dans les résultats. Ne négligez pas pour autant les mots-clés longue traîne. Ils sont plus spécifiques, occasionnant moins de volume de recherches. Mais selon votre secteur d’activité, leur emploi peut servir à atteindre une audience plus qualifiée, ou de niche. 

    Soignez les balises SEO : title, meta description, H1 et structure Hn

    L’ajout de balises dans vos contenus web a plusieurs utilités :

    • Structurer le texte ;
    • En améliorer la lisibilité par les internautes ;
    • Faciliter le passage des robots des algorithmes, les aider à comprendre la structure des pages.

    La balise title

    Cet élément est le titre de votre texte. Il apparaît directement dans les résultats de recherche. Son rôle est capital : il doit donner envie à l’internaute de visiter votre site. Un titre efficace est court, dynamique, cohérent avec le contenu. Il inclut un mot-clé pertinent pour améliorer le référencement. Un contenu sans balise title ne pourra pas être bien référencé.

    La méta-description

    Ce court paragraphe (une phrase ou deux) apparaît lui aussi dans les résultats de recherche. Il est placé sous le titre. Le texte ajouté en méta-description contient un mot-clé. Il annonce le contenu de la page, incite à la lire.

    Le H1 et le balisage Hn

    Pour structurer votre contenu, vous avez besoin de travailler le balisage sémantique. Pour cela, utilisez des balises Hn :

    • H1 : le titre du texte apparaissant sur la page, en haut ;
    • H2 : il s’agit d’un sous-titre principal. Il peut y en avoir plusieurs dans une même page ;
    • H3 : c’est un sous-titre de niveau inférieur. Il sert à structurer le contenu au sein d’un H2, notamment lorsque plusieurs éléments sont abordés. Il peut lui-même être divisé en H4, H5, H6…

    Le titre et les sous-titres principaux intègrent les mots-clés les plus importants de votre contenu. 

    Ne négligez pas le maillage interne

    Le maillage interne consiste à ajouter des liens vers d’autres pages de votre site, au sein de vos contenus. Il est essentiel pour la structure globale du site. Il sert aussi à mettre en avant des pages générant moins de trafic. Enfin, cela permet également de transférer une partie de la popularité d’une page à celles qui lui sont maillées. Cette technique représente une autre astuce SEO à connaître. 

    Faites des liens vers d’autres contenus pertinents

    Les liens placés dans votre texte doivent avoir du sens avec le contexte, une thématique commune. Par exemple, renvoyer vers une fiche produit, une définition d’un terme technique, une information complémentaire. Demandez-vous si le lecteur trouvera un intérêt à cliquer, s’il sera satisfait en étant redirigé vers la page liée.

    Placez vos liens à des endroits stratégiques

    Ajouter des liens au-dessus de la ligne de flottaison (la partie de la page affichée sur l’écran, sans scroller) est plus efficace pour le référencement. Les internautes les voient, même s’ils ne descendent pas sur la page.

    Optimisez vos ancres de liens

    Une ancre de lien est le mot, ou texte, placé sur le lien pour remplacer l’URL. Elle doit contenir un mot-clé pour plus d’efficacité. Elle doit donner une idée précise du contenu de la page visée, au risque de créer un effet déceptif pour l’internaute dans le cas contraire.

    Gardez un œil sur les liens entrants

    D’autres sites sont susceptibles d’insérer des liens pointant vers vos pages. Ce sont des backlinks. L’objectif d’une stratégie de netlinking est d’ailleurs d’en obtenir. Google l’interprète comme un signe de qualité de vos contenus, d’autorité, de popularité. Votre positionnement dans la SERP s’améliore. 

    Bon à savoir : tous les backlinks ne se valent pas. Certains peuvent être issus de sites de piètre qualité ou sans aucun lien avec votre thématique. Les algorithmes pénalisent ce type de pratique. Vous devez surveiller les liens entrants pour éviter cette situation.

    Spécifiez les balises ALT de vos images

    Cet attribut sert à décrire une image. Il répond à plusieurs objectifs :

    • Les utilisateurs voient cette description lorsque l’image ne s’affiche pas ;
    • Le texte de remplacement peut être lu par les logiciels utilisés par des personnes concernées par un handicap visuel ;
    • Il indique à Google le contenu de l’image, améliorant ainsi votre référencement.

    Le texte doit être concis. Vous pouvez y ajouter des mots-clés, mais sans excès.

    Remplissez les données structurées

    Pour classer un site, Google doit comprendre au mieux son contenu. Les données structurées servent à l’aider dans cette tâche. Prenez le temps de bien les remplir pour faciliter le passage des robots Google sur votre site. Le moteur de recherche les utilise aussi pour afficher dans la SERP du contenu supplémentaire aux internautes, comme une image.

    Optimisez l’URL de votre page

    L’URL d’une page représente son adresse. Elle doit être simple, courte, pertinente, avec des mots-clés. L’internaute pourra la retrouver facilement au besoin. Il est nécessaire de l’optimiser si elle est trop longue avec de nombreux chiffres et symboles.

    Assurez-vous de la bonne indexation de votre page

    Travaillez l’arborescence de votre site et indexez vos contenus en utilisant le Sitemap de Google. Cela permet d’optimiser votre référencement, tout en rendant votre site plus clair pour les internautes. 

    Les pièges à éviter absolument en rédaction SEO

    L’optimisation SEO des contenus d’un site nécessite de solides connaissances rédactionnelles et techniques. En matière de référencement, les pièges à éviter sont nombreux. 

    Rédiger un contenu non pertinent

    Des contenus inutiles n’apportent aucune valeur ajoutée à votre site. Ils sont susceptibles de nuire à votre crédibilité, à votre référencement. Chaque texte doit être cohérent avec votre univers sémantique, votre secteur d’activité, votre audience. 

    Le « keyword stuffing »

    Les mots-clés sont indispensables pour améliorer le positionnement des sites dans la SERP. Leur sur-exploitation est une erreur fréquente. Ils doivent être utilisés de manière pertinente, au bon emplacement, dans un volume adapté. Ajouter un trop grand nombre de mots-clés à un texte pénalise le référencement. 

    Le plagiat

    Si Google trouve deux contenus similaires, il en valorisera un seul des deux. L’autre perdra en visibilité à son profit. Le plagiat peut être volontaire, lorsqu’un site copie le contenu d’un autre. Il peut aussi être accidentel :

    • Plusieurs sites abordent des thématiques identiques, en visant les mêmes mots-clés ;
    • Un site contient en son sein des textes similaires.

    Chaque texte doit être unique, c’est pourquoi il est indispensable de contrôler vos contenus avant et après publication. Screaming Frog, par exemple, parcourt votre site pour détecter les doublons sur vos pages. D’autres outils comme Duplichecker, Siteliner, Kill Duplicate, Copyfight ou encore CopyScape vérifient l’existence de contenus similaires sur le web. 

    Mal gérer son netlinking

    Une stratégie netlinking performante booste le référencement SEO. Il faut cependant éviter certaines erreurs : 

    • Des liens provenant de domaines référents avec un mauvais TF (Trust Flow), CF (Citation Flow) ou TTF (Topical Trust Flow). Ces indices servent à mesurer la qualité des backlinks ;
    • Des ancres sur-optimisées : utiliser trop souvent la même expression dans une ancre renvoyant vers un même contenu. Cela peut être interprété comme du spam par les moteurs de recherche.

    Devenir rédacteur SEO

    Voici toutes les informations à connaître avant d’entamer une formation rédaction SEO

    Comment devenir rédacteur SEO ?

    Ce métier est accessible de différentes façons : la formation, l’apprentissage en autodidacte… En théorie, tout le monde peut devenir rédacteur SEO. Pour réussir, certaines compétences sont cependant indispensables :

    • De solides qualités rédactionnelles, une capacité à synthétiser les informations, à les délivrer avec fluidité, simplicité ;
    • Un niveau correct en orthographe, grammaire…
    • Une expertise dans les sujets abordés ;
    • Une solide connaissance des techniques de rédaction SEO : l’écriture web répond à des objectifs et critères précis.

    Quels statuts pour le rédacteur SEO ?

    Un rédacteur web SEO peut travailler sous plusieurs statuts :

    • La micro-entreprise ;
    • Le salariat ;
    • Le portage salarial ;
    • En créant une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL).

    Quelles perspectives d’évolution pour le rédacteur SEO ?

    Grâce à son expérience acquise, le rédacteur SEO peut évoluer vers d’autres postes. Par exemple :

    • Copywriter : il s’agit d’une approche plus marketing du métier de rédacteur SEO. 
    • Consultant SEO : aussi appelé référenceur web, cet expert du référencement intervient sur l’ensemble de l’optimisation SEO du site.

    La rédaction de contenus optimisés SEO est indispensable pour gagner en visibilité, améliorer le référencement, générer plus de trafic. La qualité des textes joue un rôle déterminant pour obtenir la meilleure place dans la SERP. Cela nécessite des compétences spécifiques. Il faut intégrer les bons mots-clés, produire du contenu attractif, baliser les textes, éviter les pièges… 

    Les 3 points clés à retenir :

    • Pour être bien référencé, un contenu web doit satisfaire les internautes et répondre aux critères des moteurs de recherche.
    • La rédaction SEO implique de nombreux éléments techniques : mots-clés, balisage, ancres…
    • Les contenus sont un pilier d’une stratégie SEO, avec le socle technique et le netlinking.

    Source :
    1. https://www.blogdumoderateur.com/seo-etude-taux-de-clics-serp/

    À propos de l'auteur

    Tanguy
    Tanguy
    Consultant SEO
    Tanguy est consultant SEO et améliore la visibilité des sites de ses clients en travaillant les aspects techniques, sémantiques et de popularité. Passionné par l’évolution des moteurs de recherche et de Google en particulier, il adapte ses stratégies SEO en conséquence.