Maillage interne : qu’est-ce que c’est et comment l’optimiser ? | Ad's up
Fermer

Demande de devis ou d’informations :


    Nom*

    Prénom

    Tél

    Site internet

    Email*

    Société*

    Laissez votre message en précisant budget ou levier d’acquisition actuel si possible

    Fermer Menu
    ×
    Agence SEO / Definitions / Qu’est-ce que le maillage interne ?

    Qu’est-ce que le maillage interne ?

    definitions 19/12/2021 12 min. de lecture mm Florian

    Les moteurs de recherche prennent en compte plusieurs critères pour déterminer l’ordre d’affichage des sites dans les résultats de recherche. La manière dont un site est structuré, via les liens internes insérés dans les contenus, en fait partie. Il s’agit du maillage interne. Ces liens servent à améliorer la navigation des internautes, à leur offrir une expérience utilisateur optimale. Ils aident aussi les robots des moteurs de recherche à comprendre la structure du site pour bien indexer les pages. Le maillage interne joue un rôle clé dans le référencement naturel.

    Définition du maillage interne

    Le maillage interne désigne la manière dont les liens hypertextes sont organisés sur un site web. Il s’agit là des liens internes, c’est-à-dire ceux renvoyant à d’autres pages du même site. Ils sont ancrés sur des mots ou des phrases. Lorsque l’internaute clique dessus, il est redirigé vers un autre contenu, souvent lié à celui qu’il vient de consulter.

    Le maillage interne est aussi appelé linking interne. Il ne doit pas être confondu avec le netlinking. Dans cette stratégie, les liens sont placés sur des contenus externes afin de rediriger les internautes sur son propre site. 

    Améliorer le maillage interne s’inscrit dans une démarche SEO (Search Engine Optimization), soit l’optimisation pour les moteurs de recherche. C’est un élément clé du référencement naturel « on site », à l’intérieur même du site web. À l’inverse, le netlinking est une stratégie de maillage « off site », qui se met en place sur des sites Internet externes.

    Pourquoi faire du maillage interne ?

    Mettre en place un maillage interne optimisé présente plusieurs avantages. Il améliore dans un premier temps l’expérience utilisateur. Il aide d’autre part les robots des moteurs de recherche à mieux comprendre le site.

    Offrir une bonne expérience utilisateur

    Les contenus d’un site traitent de différents thèmes, classés en catégories. Aider les internautes à s’y retrouver et à accéder au contenu qu’ils recherchent fait partie de l’expérience utilisateur. Un bon site Internet fournit une expérience optimale aux visiteurs. Les internautes visitent votre site avec une intention précise. Ils peuvent rechercher de l’information, des conseils, un contact, une description de produit… Vous devez comprendre leurs intentions pour élaborer votre stratégie de maillage interne

    L’objectif est de les diriger vers des pages pertinentes, capables de répondre à leurs besoins. Par exemple, dans un contenu, vous pourrez ajouter un lien interne placé sur un terme technique. En cliquant dessus, une page présentant la définition du mot s’ouvrira. Sur une page produit, vous pourrez intégrer des liens vers des articles liés, des conseils ou un comparatif. Dans chacun de ces exemples, les liens internes apportent des compléments d’information, une aide, une explication. L’internaute poursuit sa navigation de page en page naturellement, de manière logique.

    Améliorer vos KPI

    Un bon maillage de votre site devrait entraîner l’amélioration de vos performances. Voici trois KPI (Key Performance Indicator, ou indicateurs clés de performance) à surveiller :

    • Le temps passé sur chaque page : plus un utilisateur est satisfait d’un contenu, plus il s’attarde dessus. Cela montre sa capacité à répondre à ses besoins, à l’intéresser. Les moteurs de recherche prennent en compte cette donnée pour le référencement. Cela envoie un signal positif de qualité, de pertinence de l’article.
    • Le nombre de pages vues : grâce aux liens internes placés dans vos contenus, vous incitez les internautes à lire plus d’articles. Ils naviguent sur votre site, découvrent de nouveaux contenus. Pour les moteurs, c’est un signe de qualité de l’expérience. Cela améliore encore le référencement du site. 
    • Taux de rebond : cet indicateur est très important. Il correspond au pourcentage d’internautes ayant quitté le site après avoir vu une seule page. Ils ne cliquent sur aucun des liens internes proposés. Leur départ rapide peut survenir pour plusieurs raisons : article ne répondant pas à leurs besoins, manque de qualité, d’ergonomie… Bien que le taux de rebond n’ait pas d’impact en SEO, il faut tout de même veiller à ce qu’il ne soit pas trop haut. Cela implique de travailler la qualité des contenus, de l’information délivrée, des visuels… Les liens internes ancrés sur les pages doivent être bien pensés pour donner envie aux visiteurs de rester sur le site.

    Optimiser le SEO

    Les moteurs de recherche ont besoin de différentes informations pour savoir si un article correspond à la requête d’un internaute. Ils déploient des robots pour parcourir les sites afin de les analyser. Ils déterminent ainsi les thèmes abordés, la structure du site, etc. Ces informations leur permettent de comprendre le contenu, de déterminer sa pertinence par rapport à la recherche de l’internaute. 

    Durant leur passage, les robots suivent les liens internes insérés sur chaque page. Si l’architecture du site est logique et pertinente, vous facilitez le parcours des robots. Ils naviguent facilement, trouvent les différentes pages, même celles peu visitées ou ajoutées récemment. Une stratégie de maillage interne est essentielle : faciliter la navigation des robots envoie des signaux positifs aux moteurs de recherche. 

    Le soin apporté au maillage interne est crucial. Les moteurs de recherche comme Google valorisent les sites offrant une expérience utilisateur de qualité. Il a une incidence directe sur le SEO. L’expérience on page devient une composante clé du référencement. L’algorithme de Google prend aussi en compte d’autres signaux pour classer les sites, parmi lesquels l’UX (User eXperience, ou expérience utilisateur). On parle désormais de SXO (Search eXperience Optimization, ou optimisation de l’expérience de recherche). Il s’agit d’un mélange entre SEO et UX. Cela inclut le temps de chargement des pages, l’interactivité et la stabilité de l’affichage.  

    Les conséquences d’un mauvais maillage interne

    Un maillage de mauvaise qualité, renvoyant vers des liens internes d’articles non existants, ou bien vers des pages sans lien direct avec le contenu, est négatif pour votre site. 

    Tout d’abord, cela risque d’augmenter le taux de rebond. Les internautes ne comprennent pas les raisons pour lesquelles ils sont renvoyés vers cette page. Elle n’apporte aucune information utile, ne répond pas à leurs besoins. Ils ferment aussitôt la page. Cela traduit une mauvaise expérience utilisateur : votre référencement naturel est impacté. 

    Les robots des moteurs sont tout aussi perdus. Ils ne parviennent pas à comprendre la logique entre les articles. La thématique du site est brouillée, cela impacte le positionnement des mots-clés visés. La pertinence des liens placés dans les contenus est capitale pour réussir une stratégie de maillage interne. Lors d’un audit, une agence SEO analyse tous les liens internes sur un site pour vérifier leur cohérence.

    L’objectif de Google est simple : offrir la meilleure expérience possible aux internautes. Ils doivent obtenir des réponses pertinentes à leur requête, sur un site fiable, ergonomique, bien structuré. Optimiser le maillage interne améliore le référencement.

    Comment réaliser un bon maillage interne ?

    Réaliser un bon maillage Internet n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît. Suivez ces conseils pour réaliser un maillage optimal. 

    Mettre en place l’arborescence du site web

    Cette étape consiste à hiérarchiser les pages pour optimiser l’expérience utilisateur. Vous devez anticiper les chemins que prendront vos visiteurs selon leur besoin d’information. 

    1. Structurer vos contenus

    Pour commencer, définissez les mots-clés liés à votre entreprise, vos services, votre thématique. Exploitez-les dans différents contenus placés sur vos pages. 

    Les pages les plus importantes reposent sur des mots-clés principaux générant un fort trafic. Les mots-clés plus spécifiques ou longue traîne donneront lieu à des articles placés plus profondément. Ces différentes pages doivent être hiérarchisées, puis liées entre elles grâce au maillage interne. 

    Si votre site est déjà créé, faites un audit des contenus déjà existants. Cela vous permettra de connaître les pages en double, celles à créer par un rédacteur SEO, ou à modifier. 

    1. Organiser votre contenu

    Le contenu doit se déplier de manière logique en réalisant un schéma de l’arborescence en trois niveaux :

    • 0 : correspond à la page d’accueil ;
    • 1 : à un clic de la page d’accueil, renverra aux catégories par exemple ;
    • 2 : à 2 clics de la page d’accueil, les sous-catégories par exemple ;
    • 3 : à 3 clics de la page d’accueil, les produits.

    Les pages clés se situent toujours aux niveaux 1 et 2 de l’arborescence. Il est conseillé de ne pas aller au-delà de 3 niveaux. Il est cependant possible d’ajouter des couches supplémentaires selon le site et les besoins. 

    Une fois ces étapes réalisées, réfléchissez à la manière de lier les contenus entre eux. Plusieurs éléments doivent être pris en compte pour prévoir des parcours pertinents. Par exemple : le profil de l’utilisateur, ses besoins, la manière dont il est arrivé sur le site, la page d’atterrissage…

    Optimiser la circulation du PageRank avec le “PageRank Sculpting”

    Le PageRank est une note de popularité attribuée par Google. Plus la note est élevée, plus votre site est considéré comme populaire. Il est ainsi mieux référencé. Le même système de notation existe pour chacune des pages d’un même site. 

    Le maillage interne permet de faire « circuler » le PageRank. Ce concept est aussi présenté en anglais sous le terme « link juice » ou jus de lien. Le fonctionnement est simple : une page A dispose de plusieurs liens internes vers d’autres pages. Elle leur transfère son « jus » de manière équitable. Celles-ci gagnent en popularité. Plus la première est bien notée, plus elle transfère de popularité aux autres. 

    Il est également possible d’indiquer aux robots quels liens ils doivent suivre ou ignorer, et ainsi choisir les liens qui ne doivent pas transférer de popularité à la page ciblée.
    Pour cela, il faut renseigner dans le code HTML des liens, les balises suivantes :

    • DoFollow : pour indiquer aux robots de suivre le lien indiqué. Par défaut, si rien n’est précisé, le lien est en DoFollow ;
    • NoFollow : pour indiquer de ne pas suivre le lien. Le jus SEO de la page n’est donc pas transmis.

    Cela rentre dans une stratégie de “PageRank sculpting”, une technique de maillage interne dans un objectif SEO. Cette stratégie consiste à utiliser la popularité des pages d’un site pour booster le référencement d’autres pages moins importantes.

    Pour partager le link juice efficacement, il est recommandé de :

    • Ne pas le partager entre un grand nombre de pages. Si le jus est trop dilué, la popularité gagnée par chacune via ce moyen est réduite ;
    • Transférer du jus à des pages n’en ayant pas besoin. Il peut s’agir de contenus déjà populaires, ou à d’autres n’ayant pas vocation à générer beaucoup de trafic. 

    Le maillage interne doit permettre de transférer le PageRank de manière pertinente pour booster la popularité de pages stratégiques. 

    Travailler vos liens sur des pages de même thématique

    Deux types de liens peuvent être insérés au sein d’un contenu :

    • Le lien structurel : il appartient à la structure de la page. Par exemple, les liens dans les menus, les widgets, footers, etc. Ils restent affichés sur l’écran, ils aident à se repérer sur le site. L’internaute y a accès, peu importe la page du site sur laquelle il se trouve ;
    • Le lien contextuel : il est inséré dans un contenu spécifique, sur un titre, un mot, une phrase. Il redirige l’internaute sur d’autres pages abordant une thématique similaire. 

    Le maillage interne doit permettre de lier les pages selon leur thématique. C’est la clé pour améliorer la navigation des internautes. C’est aussi un élément important pour être bien référencé par les moteurs de recherche. 

    Optimiser vos ancres de maillage

    L’ancre correspond au texte sur lequel est placé le lien. Ce dernier ne peut pas être inséré au hasard. Les moteurs de recherche sont attentifs à leur emplacement, notamment pour s’assurer de ne pas induire les internautes en erreur. 

    L’ancre du lien doit être optimisée pour deux raisons principales :

    • L’expérience utilisateur : elle indique au visiteur le thème de la page sur laquelle il va être redirigé. Cela l’informe sur le contenu, l’aide à décider s’il est intéressant pour lui de cliquer ou non sur le lien ;
    • Le SEO : Google exploite les mots placés sur l’ancre pour identifier la thématique de la page cible. Il tient aussi compte du contexte dans lequel le lien est inséré. En optimisant les ancres, vous renforcez votre position sur les mots-clés utilisés dans la page ciblée et vous favorisez un bon référencement.

    Google notamment se montre attentif à la pertinence des liens insérés, et des ancres utilisées. Si l’ancre est « Comment voir le maillage interne ? », la page cible doit aborder ce thème. Si elle parle d’un sujet trop éloigné, elle sera moins bien référencée. Cela permet aussi de pénaliser les sites aux pratiques trompeuses.

    Le maillage interne est un élément essentiel dans une stratégie SEO. C’est une méthode efficace pour faciliter le passage des robots sur votre site et mieux le référencer. En optimisant le maillage, vous améliorez la structure de votre site. Il est plus logique, plus agréable à utiliser. Vous gagnez en notoriété et offrez une meilleure expérience utilisateur. Vous augmentez ainsi vos chances de convertir. C’est un cercle vertueux : plus les visiteurs sont satisfaits, plus ils visitent des pages, meilleur est votre référencement. Vous gagnez en popularité et générez plus de trafic. 

    Les 3 points clés à retenir :

    • Le maillage interne consiste à lier les contenus de votre site grâce aux liens internes ;
    • Les liens peuvent être structurels ou contextuels ;
    • Ils aident les robots à comprendre le site et améliorent la navigation des internautes.

    1re agence d’acquisition digitale de France, Ad’s up consulting vous accompagne tout au long de l’élaboration de votre stratégie SEO. Ses experts imaginent des dispositifs 100 % personnalisés, adaptés à vos besoins. Ils vous aident à atteindre tous vos objectifs business : trafic, leads, ventes.

    À propos de l'auteur

    Florian
    Florian
    Consultant SEO
    Florian est Consultant SEO spécialisé dans la mise en œuvre de stratégies de référencement pour ecommerce et sites de lead-gen. De la stratégie de contenu, au SEO technique en passant par l’expérience utilisateur, il accompagne ses clients pour atteindre leurs objectifs de référencement sur Google.

    Liens utiles