Tout comprendre aux données structurées | Ad's up
Fermer

Demande de devis ou d’informations :


    Nom*

    Prénom

    Tél

    Site internet

    Email*

    Société*

    Laissez votre message en précisant budget ou levier d’acquisition actuel si possible

    Fermer Menu
    ×
    Agence SEO / Definitions / Tout savoir sur les données structurées

    Tout savoir sur les données structurées

    definitions 30/11/2021 11 min. de lecture mm Ugo

    Les données structurées servent à baliser les pages. Elles aident les robots des moteurs de recherche à mieux comprendre le contenu d’un site. Il est ainsi mieux référencé. Elles sont fondamentales dans une stratégie SEO

    Un site web doit être visible dans la SERP (Search Engine Results Page ou page des résultats de recherche). C’est la clé pour générer des visites, attirer des prospects, augmenter les taux de conversion. Une stratégie SEO est primordiale pour y parvenir. Celle-ci repose sur trois piliers : popularité, contenus, socle technique. Les données structurées font partie des éléments à exploiter pour booster le référencement naturel d’un site. Elles facilitent le travail des robots des moteurs de recherche. Ils les récupèrent, les analysent, puis les indexent dans leurs bases de données. Ce travail permet aux moteurs de recherche de sélectionner ensuite les sites répondant le mieux à chaque requête des internautes. Découvrez les données structurées : définition, rôle, format, intérêt dans une stratégie SEO

    Données structurées et données non structurées

    Les données peuvent être structurées ou non. Voici les principales différences à connaître.

    Définition d’une donnée structurée

    Les données structurées sont formatées avec une structure précise. Elles sont organisées selon des besoins prédéfinis : quelles informations collecter, comment, sur quel support, dans quel objectif… Comme elles sont organisées, elles sont plus facilement exploitables par l’humain ou la machine. Elles sont parfois appelées données quantitatives.

    Définition d’une donnée non structurée

    Les données non structurées ne sont pas organisées selon un modèle prédéfini. Elles sont plus nombreuses. Elles sont stockées dans leur format d’origine. Elles sont parfois appelées données qualitatives.

    En résumé :

    • Les données structurées respectent un référentiel bien établi. Elles indiquent leur nature de manière claire aux machines ;
    • Les données non structurées ne respectent pas ce référentiel précis. Les machines ont donc plus de difficultés à les comprendre.

    L’intérêt des données structurées en SEO

    Les données structurées sont essentielles en SEO. Elles impactent le référencement naturel d’un site. 

    Un affichage enrichi dans les SERP Google

    Ajouter des balises de schéma dans le code HTML des pages améliore leur affichage dans la SERP. Les robots des moteurs de recherche comprennent mieux le contenu. Lorsqu’un internaute effectue une recherche sur Google, il obtient des réponses plus pertinentes, mais aussi plus détaillées. Il s’agit des rich snippets, ou extraits enrichis. Ces encarts sont affichés dans la SERP, parfois même en position 0. Ils contiennent des informations utiles, répondant directement à la requête de l’internaute. Par exemple, s’il a recherché une recette, celle-ci pourra être affichée dans les résultats. Il n’aura alors pas nécessairement besoin de consulter le site. Cela améliore son expérience. 

    Les données structurées SEO présentent plusieurs atouts pour les sites :

    • Un meilleur référencement ;
    • Un taux de clic plus élevé ;
    • Une durée de visite du site plus longue. ;
    • Un meilleur classement dans la SERP ;
    • Un gain de visibilité ;
    • Une plus grande notoriété. 

    Certaines données structurées ne seront pas exploitées dans les rich ou featured snippets. Google ne reconnaît pas tous les contenus. Il prend notamment en compte les articles, recettes de cuisine, avis clients, fiches produits, etc.

    Une meilleure compréhension du contenu

    Vous pouvez baliser vos contenus, mais aussi le fil d’Ariane du site. Vous indiquez ainsi clairement aux robots des moteurs de recherche les contenus présents et les catégories auxquelles ils appartiennent. Cela permet donc une bien meilleure compréhension de vos pages et de la structure de votre site par les robots d’exploration Google. De plus, votre fil d’Ariane peut également apparaître dans les pages de résultats, ce qui améliore l’expérience de l’internaute.

    En structurant les données des pages, vous aidez les robots des moteurs de recherche. Ils naviguent plus facilement sur le site, ils comprennent le contenu, les thèmes abordés. Ils sont alors en mesure de définir le positionnement de votre site dans la SERP pour chaque requête. 

    Les différents formats de données structurées

    Il est possible de les intégrer manuellement sur votre site ou bien d’utiliser des plugins. La plupart des CMS proposent cette solution. Par exemple, vous pouvez ajouter des données structurées WordPress SEO via un plugin. Vous souhaitez les inclure sur votre site pour booster votre référencement naturel ? Voici les trois formats reconnus par Google à exploiter. 

    Micro-données 

    Les micro-données, ou microdata, sont une spécification HTML communautaire ouverte. Elles utilisent des attributs de balises HTML. 

    Voici un exemple de code pour un événement avec un balisage sous forme de micro-données :

    <div itemscope itemtype= » http://schema.org/Event »> 

    Rendez-vous aux portes ouvertes du magasin

    <span itemprop= » name »>NOM DU MAGASIN</span> 

    le

    <span itemprop= » startDate » 

    content= » 2022-09-12>12 septembre 2022</span> 

    au

    <span itemprop= »location » itemscope 

    itemtype= »http://schema.org/Place »> 

    <span itemprop= »name »>ADRESSE DU MAGASIN</span>.

    </span>

    </div>

    RDFa 

    Le format RDFa est une extension du standard HTML5. Celui-ci gère les données structurées en utilisant des attributs supplémentaires. Ils sont intégrés dans les balises HTML déjà présentes sur la page.

    Voici un exemple de code pour l’évaluation d’un produit avec un balisage sous forme de RDFa :

    <div vocab= » http://schema.org/ » typeof= » Product »>

    <img property= » image » src= » URL DE L’IMAGE » alt= » description »/>

    <span property= » name »>DÉSIGNATION DU PRODUIT</span>

    <div property= »review » typeof= »Review »> Review:

    <span property= » reviewRating » typeof= »Rating »>

    <span property= »ratingValue »>5</span> –

    </span>

    <b> »<span property= » name »>TITRE DE LA DESCRIPTION DU PRODUIT</span> »</b> von

    <span property= » author » typeof= » Person »>

    <span property= » name »>NOM DE L’AUTEUR DE L’AVIS</span>

    </span>, rédigé le 

    <meta property= » datePublished » content= » 2022-09-12″>12 septembre 2022

    <div property= » reviewBody »>TEXTE DE L’AVIS</div>

    <span property= » publisher » typeof= » Organisation »>

    <meta property= » name » content= » nom de l’auteur de l’avis »>

    </span>

    </div>

    </div>

    JSON-LD

    Le format JSON-LD est recommandé par Google. Cet acronyme signifie JavaScript Object Notation for Linked Data. Il est utilisé pour encoder des données structurées. Il lie les propriétés d’objets vers des concepts de vocabulaire (ontologies). De manière plus simple, JSON-LD décrit les éléments présents sur la page. Il les rend ainsi compréhensibles par des machines capables de lire du JSON, comme Google. Elles sont alors en mesure de comprendre les données, les champs, le contexte du contenu. 

    JSON est le format le plus intéressant, car :

    • Il regroupe toutes les données en un seul endroit, de manière organisée. JSON est de ce fait plus simple à générer et maintenir ;
    • Les scripts peuvent être positionnés dans le <head> ou le <body> ;
    • Le JSON pourra s’inclure au moment du chargement d’une page. 

    Voici un exemple de code pour un événement avec un balisage sous forme JSON-LD :

    <script type= » application/ld+json »>

    {

    « @context » : « http://schema.org »,

    « @type » : « Événement »,

    « name » : « NOM DE L’ÉVÉNEMENT »,

    « startDate » : « 12/09/2022 »,

    « location » : {

    « @type » : « Lieu »,

    « name » : « NOM DU LIEU »

    }

    }

    </script>

    Utiliser les données structurées en SEO

    Découvrez comment utiliser les données structurées Google dans une stratégie SEO grâce à Schema.org. 

    Schema.org

    Schema.org est un organisme ayant développé et gérant les données structurées. Il est en réalité le standard défini par les acteurs majeurs du web, comme Yahoo ! Ou Google. Il comprend un schéma décrivant les données structurées des pages Internet. Schema.org leur associe un sens sémantique via un référentiel. Il peut ainsi relier entre elles de nombreuses informations différentes, qu’il reconnaît et comprend. D’autres outils existent, mais Schema.org est le plus pertinent pour les moteurs de recherche les plus populaires. 

    Le standard Schema.org est recommandé dans une stratégie SEO. Il aide les robots à mieux indexer le contenu et prévoit des centaines de types de données régulièrement ajoutées. Le site a alors plus de chances d’être bien positionné dans la SERP. 

    Vous souhaitez améliorer votre référencement naturel grâce à des données structurées ? Vérifiez la pertinence de vos balises grâce à un test données structurées. Google propose un outil de test des données structurées, accessible depuis Google Search Central. Il permet notamment de vérifier les résultats enrichis. Vous pouvez aussi utiliser l’outil de validation du balisage proposé par Schema.org. Il vous permet de tester au choix une URL ou un extrait de code. Vous saurez ainsi si votre site est correctement balisé.

    Exemples de données structurées avec affichage enrichi 

    Les résultats enrichis aussi appelés rich snippets permettent, comme leur nom l’indique, d’enrichir les résultats de recherche Google avec des données supplémentaires. Voici quelques exemples de Rich Snippets, que vous avez surement déjà vu dans les SERPs :

    • Les avis 
    • Les offres d’emplois ;
    • Les FAQ ;
    • Les événements ;
    • Les recettes de cuisine.

    Voici un exemple en JSON-LD de données enrichies qui permettent d’afficher une offre d’emploi directement dans les résultats de recherche, par exemple lorsque l’internaute tape la requête « Offre d’emploi Bordeaux » :

    <html>

      <head>

        <title>Développeur informatique</title>

        <script type= »application/ld+json »>

        {

          « @context » : « https://schema.org/ »,

          « @type » : « JobPosting »,

          « title » : « Développeur informatique »,

          « description » : « <p>XCompany est une startup en plein essor dans le domaine des data science. Nos valeurs sont l’innovation, la communication et surtout la convivialité. Le bien-être de nos salariés fait partie de nos priorités.</p> »,

          « identifier »: {

            « @type »: « PropertyValue »,

            « name »: « XCompany »,

            « value »: « 987654321 »

          },

          « datePosted » : « 2022-03-18 »,

          « validThrough » : « 2022-04-1900:00 »,

          « employmentType » : « CDI »,

          « hiringOrganization » : {

            « @type » : « Organization »,

            « name » : « XCompany »,

            « sameAs » : « http://www.xcompany.com »,

            « logo » : « http://www.example.com/images/logo.png »

          },

          « jobLocation »: {

          « @type »: « Place »,

            « address »: {

            « @type »: « PostalAddress »,

            « streetAddress »: « 4 rue du 11 Novembre »,

            « addressLocality »: « Bordeaux »,

            « postalCode »: « 33000 »,

            « addressCountry »: « FR »

            }

          },

          « baseSalary »: {

            « @type »: « MonetaryAmount »,

            « currency »: « EUR »,

            « value »: {

              « @type »: « QuantitativeValue »,

              « value »: 1900.00,

              « unitText »: « MONTH »

            }

          }

        }

        </script>

      </head>

      <body>

      </body>

    </html>

    Les données structurées sont essentielles pour améliorer le référencement naturel d’un site web. Elles aident les robots des moteurs de recherche à mieux comprendre le contenu. Vos pages web sont ainsi mieux positionnées dans la SERP. Cela vous assure plus de visibilité, avec à la clé un gain de trafic. Les données structurées permettent aussi à Google d’afficher des informations supplémentaires aux internautes, via les featured snippets. Elles sont indispensables dans une stratégie SEO.

    Les 3 points clés à retenir :

    • Les données structurées aident les robots des moteurs de recherche à comprendre le contenu ;
    • Trois formats peuvent être utilisés : RDFa, les micro-données et JSON-LD. Ce dernier est recommandé par Google ;
    • Schema.org met à votre disposition un outil pour tester les données structurées de votre site.

    À propos de l'auteur

    Ugo
    Ugo
    Consultant SEO
    En tant que consultant SEO, Ugo se charge de créer et de mettre en place les stratégies et les optimisations SEO et ASO de ses clients pour les rendre plus visibles.

    Liens utiles